RTBFPasser au contenu
Rechercher

Stop it now, une ligne d'écoute pour les fantasmes sexuels violents pour les autres

Stop it now, une ligne d’écoute pour les fantasmes sexuels violents pour les autres
03 déc. 2020 à 16:49Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé jeudi un soutien de 100.000 euros au projet "Stop it now" mis sur pied par l’Unité de Psycho-Pathologie Légale à Tournai. "Celui-ci constituera un outil important pour lutter contre les violences sexuelles et protéger les victimes potentielles", selon la ministre Valérie Glatigny dans un communiqué.

Via la mise en place d’une ligne d’écoute, d’un site web et d’une adresse mail de contact, ce dispositif permettra à des personnes en difficulté sur le plan de leurs intérêts sexuels, ou aux prises avec des fantasmes déviants impliquant la violence à l’égard d’un tiers, la possibilité de trouver une écoute, des conseils et d’être dirigés vers une prise en charge efficace et adaptée.

La ligne d’écoute sera opérationnalisée par l’Unité de Psycho-Pathologie Légale.

Articles recommandés pour vous