Journal du Rock

"Stranger Things" (ré) installe Metallica dans le TOP 50 et rapporte à Kate Bush 2.3 millions de $

05 juil. 2022 à 08:05Temps de lecture2 min
Par Marie-Amélie Mastin

C’est un véritable phénomène depuis sa diffusion : la série Stranger Things, dont la quatrième saison est disponible, a de beaux effets collatéraux dans le domaine musical, notamment pour Metallica et Kate Bush.

Le titre " Master of Puppets " vient de s’installer à la 26e place du Top 50 Global chart, alors qu’il sortait initialement le 24 février 1986 atteignant alors la 29e place du chart album du Billboard, avec tout de même 6 millions d’exemplaires vendus aux USA depuis. C’est le dernier album avec le regretté bassiste Cliff Burton.

Pourquoi ce bond soudain dans les classements ? Grâce à une scène en passe de devenir culte dans laquelle le personnage d’Eddie Munson, fan de heavy metal, interprète ce qu’il appelle " le concert le plus metal " (avec notamment ce morceau "Master Of Puppets", sur sa guitare Warlock) alors qu’il tente d’aider ses amis dans le monde parallèle "Upside Down".

Tye Trujillo, le fils de 17 ans de Robert Trujillo (lui-même bassiste de Metallica), a d’ailleurs contribué aux guitares sur la version du titre "Master Of Puppets" qui apparaît dans la saison 4 de la série "Stranger Things".

Loading...

Quant à Kate Bush, ce sont 2.3 millions de dollars qui ont été générés grâce au streaming de sa chanson " Running Up That Hill " que l’on peut entendre dans cette série Stranger Things 4.

Le site web Luminate a estimé ce boom dans les droits d’auteur de Kate Bush depuis la réapparition de son hit de 1985, précisant qu’elle en profite sans doute en grande partie, vu qu’elle est propriétaire de ses enregistrements.

Il y a quelques jours, Kate Bush écrivait "Le monde est devenu fou" à propos du retour de son tube "Running Up That Hill" en tête des charts britanniques 37 ans après sa sortie.

Loading...

Le titre connaît un immense regain de popularité grâce au succès de la série fantastique revenue fin mai pour une quatrième et avant-dernière saison, dans l’intrigue de laquelle il joue un rôle important.

On y retrouve la bande d’amis de la ville fictive d’Hawkins en 1986, six mois après la bataille du centre commercial Starcourt, confrontée à une nouvelle menace surnaturelle.

"C’est une si bonne série, j’avais pensé que le morceau attirerait un peu l’attention", a confié la chanteuse britannique de 63 ans dans une interview diffusée par la radio BBC.

"Mais je n’avais jamais imaginé que ce serait quelque chose comme ça. C’est tellement excitant. Mais c’est assez bouleversant, vraiment. Je veux dire, le monde entier est devenu fou", a-t-elle ajouté.

"Que tous ces très jeunes gens entendent la chanson pour la première fois et la découvrent est très spécial", a-t-elle poursuivi, précisant qu’elle-même n’écoutait "jamais" ses anciens titres.

Avec son titre se hissant à la première place au Royaume-Uni le 17 juin, ainsi que dans d’autres pays, Kate Bush a battu plusieurs records, notamment celui de la plus longue période entre la sortie d’un single (1985) et son accession en tête des charts. Elle est aussi devenue l’artiste féminine la plus âgée à être en tête du classement.

"Il y avait de la bonne musique dans les années 80, mais je pense que nous nous trouvons aujourd’hui dans une période incroyablement excitante", bien qu’elle soit "très difficile" pour beaucoup de gens, a-t-elle estimé.

Sur le même sujet

"Running Up That Hill" de Kate Bush sort en CD single

Journal du Rock

Kate Bush, Le Grand Retour !

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous