La Grande Forme

Stress et anxiété : et si le CBD était votre meilleur allié ?

Stress et fatigue : et si le CBD était votre meilleur allié ?

© Getty Images

29 nov. 2021 à 16:09Temps de lecture3 min
Par Daphné Fanon

Vous avez déjà peut-être entendu parler du "CBD" ou du cannabidiol, mais vous ne savez pas vraiment ce que c’est… Il s’agit d’une substance active du cannabis, mais bien loin de l’usage d’une drogue. Contrairement à certaines croyances, il n’a ni effet planant, ni euphorisant. Le CBD peut même être bénéfique dans certaines situations. Explications dans "La Grande Forme", avec Leïla Khaled, assistante psychiatre.

Pour bien comprendre : la substance du cannabis qui lui confère ses propriétés de drogue s’appelle le "THC." C’est lui qui fait planer, qui rend euphorisant et dépendant. Le CBD ne possède aucune faculté ou capacité euphorisante. Au mieux, il peut procurer un état de relaxation qui est comparable à celui que l'on ressent lorsqu'on prend un bain chaud. Il n’y a pas d’altération des perceptions sensorielles, il n’y a pas d’altération de la conscience.


►►► À lire aussi : Le CBD, on peut le fumer mais pas le consommer… Vous avez dit absurde ?


Le cannabis contient du THC et du cannabidiol (=CBD), naturellement. La nature a prévu que les deux composants co-existent car ils interagissent. Pour que la plante pousse et soit consommable, les deux éléments sont nécessaires. Il y a cependant moyen d’isoler le cannabidiol de la plante, ou de produire des plantes de cannabis qui contiennent préférentiellement du CBD. Les législations européennes prévues pour la vente de produits contenant du CBD limitent la présence de THC à 0,2%. Il est donc tout à fait possible de consommer du CBD dans le cadre de la législation, sans qu’il ait des effets similaires à la drogue ou de stupéfiant. 

Fumer du CBD : bonne ou mauvaise idée ?
Fumer du CBD : bonne ou mauvaise idée ? © Getty Images

Le CBD a montré une efficacité comparable à celle des anxiolytiques, pour traiter le stress aigu. Mais concernant l’anxiété, on a très peu de données. Actuellement pour le CBD, il y a une seule et unique indication qui a été approuvée par la communauté médicale et elle concerne les cas d’antiépileptiques.


►►► À lire aussi : CBX médical : on a testé les patchs au CBD pour mieux dormir


Par ailleurs, il y a une efficacité de plus en plus rapportée dans la littérature, notamment en ce qui concerne le sommeil. Le CBD abaisserait le taux de cortisol, permettrait de s’endormir plus rapidement et augmenterait la durée du sommeil.

Le CBD pourrait promouvoir la mémoire et la concentration

Au niveau de la concentration, une étude anglaise est également sortie. Elle met en évidence le fait que le CBD augmente l’irrigation de zones impliquées dans la mémoire, notamment celle de l’hippocampe. "Donc effectivement, le CBD pourrait promouvoir la mémoire et la concentration" ajoute le Dr Khaled. Dans ce domaine, c’est très prometteur.

"Si on est très stressé, je pense que ça peut valoir la peine d’essayer le CBD avec un accompagnement médical, mais ça n’a pas été encore approuvé" explique le Dr Khaled. Il est important que sa consommation s’inscrive dans le cadre d’un suivi médical. Le CBD est un médicament et il y a des contre-indications et des interactions médicamenteuses éventuelles à surveiller. Si on a envie de se lancer là-dedans, il faut absolument en parler à son médecin.

Et donc, comment consommer ce fameux CBD ?

En Belgique, tous les médecins peuvent prescrire du CBD pharmaceutique et le délivrer sous prescription magistrale, via le pharmacien. Il existe également toutes sortes de préparations contenant du CBD, qui s’achètent dans le commerce. Mais ils ne sont pas soumis à la même rigueur de fabrication pharmaceutique. Il faut juste faire attention au fait que la quantité de CBD prise, qui va atteindre la circulation sanguine et qui va être efficace, va varier selon le mode de prise. C’est pour ça que c’est important d’être encadré médicalement.


►►► À lire aussi : Cinq questions autour de la vente libre de l’huile de CBD dans les pharmacies


Pour l’instant en Belgique, il est possible de fumer le CBD, mais pas de l’ingérer. En Europe, la méthode la plus efficace est l’huile à mettre sous la langue. Mais la plus efficace de toute, selon la littérature, est le spray nasal, qui lui, n’est pas encore disponible en Europe.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Lutter contre l'anxiété et la déprime grâce à une newsletter : c'est possible ?

Psychologie

Le CBD, un allié pour se rapprocher du bien-être ?

Santé physique

Articles recommandés pour vous