RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tarmac

Stromae dévoile le nom de son prochain album… Et sa date de sortie

Stromae sort son nouvel album le 4 mars 2022
08 déc. 2021 à 13:04Temps de lecture1 min
Par Johanna Bouquet avec Agences

Sept ans après son dernier album, Stromae revient de plus belle sur le devant de la scène et annonce, ce mercredi sur ses réseaux sociaux, le nom de son prochain album. Le bébé s’appelle "Multitude" et sortira le 4 mars 2022 prochain. L’artiste précise que les précommandes sont déjà disponibles.

"Je suis ravi de vous annoncer le titre de l’album, qui est donc "Multitude", c’est pourquoi j’utilise ce magnifique filtre", blague Stromae dans sa story sur insta, dans une courte vidéo où son visage est démultiplié.

"Je suis très content de faire cette annonce. Ça faisait longtemps, à très bientôt", conclut-il

Et oui, à très bientôt en effet, parce qu’il annonce aussi qu’il repart en tournée. Il avait déjà annoncé trois concerts en avant-première la semaine dernière, dont le premier se déroulera à Bruxelles au Palais 12. Et on savait déjà qu’il serait présent sur au moins deux festivals en Belgique dont celui des Ardentes à Liège.

Un retour en force attendu

Stromae, retiré du circuit musical depuis 2015, a déjà dévoilé mi-octobre un premier single, "Santé".

Avec ce titre dédié aux petites mains, travailleurs du quotidien à qui on ne prête pas toujours attention, on retrouve son style imparable. Soit une trame mêlant cumbia et électro pour faire briller un texte où il se fait poète des humbles, à qui il porte un toast. "Chauffeur de camion, hôtesse de l’air/boulanger ou marin pêcheur/Un verre aux champions des pires horaires", chante-t-il ainsi.

On y retrouve aussi son amour des jeux de mots comme "Céline… bataire, toi tu te prends des vestes aux vestiaires". Son dernier album, "Racine carrée" (2013, après "Cheese" en 2010) avait fait basculer ce musicien de 36 ans dans une autre dimension.

Pour le meilleur et pour le pire. Ce succès public et critique l’avait entraîné dans deux années de tournées folles à travers le monde qui l’avaient essoré physiquement et mentalement.

"Même si on vend du rêve, ça reste un métier, et comme dans n’importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn-out", avait-il concédé en 2018 dans un entretien accordé à France 2.

Loading...

Articles recommandés pour vous