Musique

Stromae en clôture des Ardentes 2022 : les photos et les impressions de Tipik

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022

© Sarah TIFLATI

Stromae offre une performance de rêve en clôture des Ardentes, invite Orelsan sur scène et confirme son statut de Roi de Belges.

Entre des instants d’effervescence joyeuse et de grands moments d’émotion, Stromae a délivré un show taillé pour les festivals devant la foule impressionnante venue assister au clap de fin de ces Ardentes 2022.

En février dernier, on vous racontait déjà le show de retour d’un des plus grands de sa génération : Stromae venait présenter ses nouveaux morceaux au Palais 12 après 7 longues années d’absence. Et c’était déjà légendaire. Hier, il revenait plus puissant que jamais pour sa seconde date estivale belge. Une soirée au goût de masterclass, mais également d’allégresse et de joie.

On peut difficilement rêver mieux pour clôturer un festival. Après quatre jours intenses qui auront vu défiler plus de 210.000 personnes sur le nouveau site de Rocourt, les Ardentes avaient choisi Stromae pour boucler cette édition 2022. A quelques minutes du début du concert, la foule amassée devant la Phoenix Stage (d’une capacité de 50.000 personnes) l’atteste : on s’apprête à assister à quelque chose de grand. Formidable, même.

 

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022
Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022 Sarah TIFLATI

C’est que du bonheur

Un dessin animé façon CGI (ou Pixar, pour les moins branchés) s’affiche sur les écrans. En guise d’introduction, on a droit à un court-métrage mettant en scène un scientifique reculé dans son désert. Un clin d’œil à ces années loin des projecteurs passées à s’atteler à sa vie de famille, mais aussi à la production de ce qui deviendra son prochain monument : l’album Multitude sorti en mars dernier.

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022

C’est d’ailleurs sur Invaincu que Stromae monte en scène, vibrante démonstration de résilience issue de son troisième album. Tant que j'suis en vie j'suis invaincu " lance un Paul Van Haver plus charismatique que jamais, poing vers le ciel, devant un public en folie déjà ébloui par les premières minutes du show. Fils de joie suit juste derrière, et atteste largement de l’efficacité des nouveaux morceaux, au même titre que Mon Amour qui prouve que le second degré des paroles de Stromae n’a rien perdu de son mordant.

Plusieurs tableaux scéniques éblouissent la foule et démontrent le génie de la scénographie entièrement robotisée du Multitude Tour. Comme lorsque l’artiste prend place sur son fauteuil téléguidé pour raconter les ups et les downs de son quotidien confiné de l’époque sur Mauvaise Journée et Bonne Journée. Fort à parier que ce soit le second titre qui colle le mieux au mood du soir.

" Vous êtes heureux ? Vous allez l’être encore plus pour ce qui arrive. " annonce l’artiste avant d’inviter Orelsan à monter sur scène. Le rappeur français avait d’ailleurs invité le Maestro plus tôt dans la soirée durant son propre show, mais c’est ici devant la foule colossale de la scène principale qu’ils reprennent à deux leur tube La Pluie, accompagnés d’une chorale géante rien que pour eux. 

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022
Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022 Sarah TIFLATI

Bête de scène, monstre d’intensité

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022

Si la réputation de bête de scène de Stromae n’est plus à prouver, il déchargeait hier soir toute sa force émotionnelle sur ses titres plus mélancoliques, à savoir Cancer ou Formidable. Pour ce dernier, il faut vraiment se l’imaginer : une plaine de près de 50.000 personnes qui reprend en choeur et religieusement chaque parole. Frissonnant. Même claque sur l’Enfer, titre phare de son dernier album qui aborde courageusement le thème du suicide, et qui se voyait sublimé dans une version live hautement visuelle qui aura fait gronder la plaine de la Phoenix Stage.

Entre deux morceaux, Stromae invite un chien robotisé sur scène. Le drôle d’invité lui apporte un gilet estampillé aux couleurs de l’album Racine Carrée et on se doute bien de ce qui suit. La foule se saisit de son smartphone et les sourires s’affichent sur chaque visages tandis que les premières notes de Papaoutai résonnent. On sent bien l’importance du moment, comme la consécration d’un des plus grands artistes belges au son de l’un de ses plus grands succès.

Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022
Stromae – Les Ardentes 2022 – Dimanche 10 juillet 2022 Sarah TIFLATI

Et en parlant de succès, c’est sur son emblématique Alors on danse que le maestro conclut son set, dans une euphorie que peu parviennent à engendrer. De quoi renvoyer le public du soir chez lui des souvenirs plein la tête et un sourire indélébile sur le visage, avant de se retrouver en juin 2023 pour sa résidence de trois jours au Palais 12.

Sur le même sujet

"Multitude" : Stromae reconnait que "c’est moins bien que Racine Carrée"

Vivacité

Stromae dans une télé-réalité avec Camila Cabello : que mijote-t-il encore ?

Tipik

Articles recommandés pour vous