Regions

Succès de foule pour le premier Brussels Job Day

04 oct. 2022 à 15:44Temps de lecture1 min
Par Jérôme Durant

Au moins 2500 chercheurs d’emploi ont participé, ce mardi au Brussels Job Day, le premier salon de l’emploi organisé par la Ville de Bruxelles. Il faut dire que la promesse des 40 employeurs présents était alléchante : 2000 offres d’emploi à pourvoir immédiatement.

Les employeurs présents relèvent tant du secteur public que privé. Parmi les nombreux stands où la file est longue, celui du SPF Justice a des allures de speed dating. Sur une seule longue table, quatre entretiens ont lieu en même temps. C’est que la toute nouvelle prison de Haren a un besoin urgent d’agents pénitentiaires.

"On cherche 300 personnes", détaille Tania Delhaise, la directrice du personnel de la prison qui est désormais la plus grande du pays. "J’enchaîne les entretiens. Je n’arrive même plus à suivre et à envoyer les mails aux candidats avec les différentes procédures. Je suis très contente. J’ai bon espoir d’avoir toutes ces personnes chez nous bientôt. Il y en a vraiment plusieurs que j’aimerais vraiment avoir parmi mon personnel."

© Tous droits réservés

La Ville, comme courroie de transmission

Etre la courroie de transmission entre employeurs en manque de personnel et chercheurs d’emploi parfois perdus dans les méthodes traditionnelles de recrutement, c’est la volonté de l’organisateur, la ville de Bruxelles.

“A travers ce salon de l’emploi nous voulons contribuer à améliorer le taux d’emploi à Bruxelles", explique Fabian Maingain, échevin de l’Emploi de la Ville de Bruxelles. "Ce salon permet aux employeurs en grande recherche de talents de rencontrer en direct les chercheurs d’emploi."

“La variété des profils recherchés et des fonctions à pourvoir illustre la réalité d’une économie bruxelloise qui, loin d’être morose, représente presque 20% du PIB du pays et situe la région au quatrième rang des régions les plus riches d’Europe. Il faut maintenant que cette richesse créée bénéficie à tous les Bruxellois, par le travail et leur contribution personnelle à l’essor de notre capitale”, commente Philippe Close, bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Articles recommandés pour vous