Psychologie

Suivre un régime alimentaire spécifique peut conduire à un sentiment de solitude lors du partage des repas

Suivre un régime alimentaire spécifique peut conduire à un sentiment de solitude lors du partage des repas
28 déc. 2019 à 13:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Facteur d'exclusion

La nourriture occupe une place importante lors des fêtes de fin d'année, en particulier à Noël et au Nouvel An. Mais  les personnes qui entretiennent un régime alimentaire particulier peuvent éprouver un sentiment de solitude au moment de passer à table, avance une nouvelle recherche de l'Université Cornell (États-Unis) parue dans le Journal of Personnality and Social Psychology.

"Les gens soumis à une restriction alimentaire se sentent exclus parce qu'ils ne peuvent pas participer à la création de liens pendant le repas", explique Kaitlin Woolley.

Ce constat s'appliquait aussi bien aux adultes qu'aux enfants.

A l'inverse, une autre expérience réalisée sur des individus ne se connaissant pas entre eux a montré que ces derniers avaient davantage confiance les uns dans les autres lorsqu'ils partageaient la même nourriture.

Profond sentiment de solitude

L'étude a par ailleurs démontré que les personnes qui ne peuvent pas manger comme les autres s'inquiètent de la façon dont les autres pourraient les juger.

Ce souci a généré un degré de solitude comparable à celui des adultes célibataires ou à faibles revenus, et plus fort que celui des écoliers dont la langue maternelle n'était pas l'anglais, souligne la recherche.

"Ce phénomène d'exclusion est un problème dont je ne pense pas que les gens soient conscients" alerte Kaitlin Woolley.

Sur le même sujet

Les chips allégées, allié minceur ou leurre ?

Santé & Bien-être

Etre en famille ou entre amis nous inciterait à manger davantage

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous