Bon à savoir

Sulfites dans le vin: pas plus dans les cubis que dans les bouteilles

Sulfites dans le vin: pas plus dans les cubis que dans les bouteilles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

23 nov. 2016 à 08:56 - mise à jour 23 nov. 2016 à 16:18Temps de lecture1 min
Par On n'est pas des pigeons

Un de nos téléspectateurs, viticulteur passionné, a attiré notre attention sur les différences de taux de sulfites. Il y aurait, selon certaines affirmations, pour un même vin, plus de sulfites dans les cubis que dans les bouteilles. Conséquence : on aurait plus vite mal à la tête avec les vins en cubi. Tout cela est faux !

La plupart des vins contiennent des sulfites ajoutés. Ils sont utilisés pour prévenir le vin de l’oxydation et de l’action des bactéries. Il permet donc une meilleure conservation. Certains articles prétendent qu’il est utilisé en plus grande quantité dans les cubis que dans les bouteilles. Nous avons acheté quatre vins rouges dans les deux conditionnements et les avons fait analyser en laboratoire. Il y a un Côte du Rhône, un vin portugais de la région de Lisbonne, un vin espagnol et un vin bio des Cévennes. Tous affichent la mention "Contient des sulfites". Résultats : tout d’abord, aucun ne dépasse la norme légale de 150mg/litre. Et, non, les vins en cubi ne contiennent pas plus de sulfites. Parfois même, ils en contiennent moins. Oui mais, attention tout de même à ne pas trop en boire. On pourrait avoir un sacré mal de tête...

Le mal de tête, c'est vraiment à cause des sulfites ?

Eh bien non ! Il y a des personnes qui sont plus sensibles que d’autres aux sulfites, qui sont intolérantes mais, précise le docteur Françoise Pirson, pneumo-allergologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc (UCL): " Ce sont les amines biogènes que vous trouvez dans le vin, dans le produit fini qui donne les maux de tête, pas les sulfites. Les sulfites, eux, provoquent des troubles respiratoires - ORL ou bronchiques - ou éventuellement des troubles cutanés ".

C'est quoi ça, les amines biogènes ?

"Ces substances sont des produits de dégradations de substances azotées normalement présentes dans le raisin qui vont être transformées par des enzymes mais ce sont aussi des produits qui sont fabriqués par des micro-organismes utilisés pour la fermentation du raisin", ajoute le Docteur Pirson.

Donc, le vin peut donner mal à la tête mais, le coupable, ce ne sont pas les sulfites. De toute façon, si vous buvez avec modération et que vous n’êtes pas intolérant, cela ne devrait poser aucun problème.

Sulfites dans le vin: pas plus dans les cubis que dans les bouteilles

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Consommation : Delhaize rappelle son vin rosé "Cabernet d'Anjou" qui contient trop de sulfites

Belgique