RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Sur les quais de Tournai, on y danse, on y danse

Sur le quai de Tournai, on y danse, on y danse
05 mai 2021 à 09:18Temps de lecture1 min
Par Pierre Wuidart et Nina Zanatta

Danses du 19e siècle, classique ou flamenco : depuis deux semaines, ça danse à Tournai de part et d’autre de l’Escaut à hauteur du quai Taille-Pierres et du Luchet d’Antoing. L’école Danse et Compagnie a trouvé cette parade pour anticiper la reprise des cours des plus de douze ans après des mois d’inactivité. Depuis sa fenêtre, une habitante les observe, ravie : "Ça donne de la vie dans le quartier, c’est chouette."

Du côté des danseurs, on apprécie également cette démonstration à ciel ouvert, malgré les températures pas toujours très élevées. "On n’est pas encore en plein été. Mais on bouge, donc ça va, on n’a pas froid", sourit une danseuse. "C’est agréable, on a une belle vue et on a de l’air !" ajoute une autre élève.

Ça claque sur la terrasse

Le quai Taille-Pierres, qui vient tout juste d’être rénové, comporte désormais deux larges terrasses bardées de bois : de véritables pistes de danse. "C’est nécessaire pour faire du flamenco : avoir ce retour de la chaussure qui claque au sol, c’est important", insiste une danseuse. Parfait également pour les claquettes. Les passants ralentissent généralement le pas face à ce spectacle inattendu. Certains sont émus face à cette vie qui reprend dans l’espace public. "Un vieux monsieur, fan de Fred Astaire, s’est arrêté et a assisté à tout le cours."

Mais ce qui ressemble à une initiative spontanée a quand même demandé trois mois de préparation "pour obtenir les autorisations au niveau de la commune et la police", explique Xavier Gossuin, directeur de l’école de danse. Les groupes de vingt-cinq seront autorisés à partir du 8 mai, mais jusque-là, on danse par dix, maximum, dans neuf lieux différents. "Bien sûr, certaines disciplines s’y prêtent et d’autres pas du tout. Le classique sur le béton, c’est pas idéal. Mais sinon, danser dehors, c’est hyperagréable. D’ailleurs, on gardera des cours à l’extérieur, les étés prochains."

Du classique...
ou du flamenco...
au grand air.

Articles recommandés pour vous