RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ladies in Rock

Susanna Hoffs, la flamme guitariste et chanteuse des Bangles

Susanna Hoffs, la flamme guitariste et chanteuse
06 févr. 2022 à 18:00Temps de lecture4 min
Par Delphine Ysaye

Loin d’être un groupe de filles monté de toutes pièces, les Bangles étaient toutes des musiciennes. Dans les années 80, il était extrêmement rare qu’un groupe de rock soit entièrement composé de femmes. Leurs tubes ont fait vibrer la planète entière. Susanna a aussi fait une belle carrière solo signant même un modèle de guitare chez Rickenbacker la 350SH (SH comme Susanna Hoffs), et elle a également collaboré avec Myke Myers sur les films "Austin  Powers". Retour sur la brune incendiaire !

Susanna grandit dans les quartiers ouest de Los Angeles. Sa mère, Tamar Ruth, productrice de cinéma lui joue du Beatles dans sa tendre enfance , son père lui est psychanalyste. Elle commence à jouer de la guitare à l'adolescence. Alors étudiante, elle assiste médusée au dernier spectacle des Sex Pistols au Winterland Ballroom. Le punk et notamment Patti Smith deviennent une source d’inspiration. En 1980, elle décroche son baccalauréat en arts à l'Université de Californie.

Le meurtre de John Lennon déclenche en elle l’irrépressible envie de réaliser ses rêves ici et maintenant. Elle répond alors à une annonce des sœurs Peterson qui cherche une guitariste qui sait chanter. Vicki Peterson et Susanna se découvrent de nombreux points communs et les trois jeunes filles commencent rapidement à répéter ensemble. Se baptisant The Bangs, elles commencent à écumer les petits clubs de Los Angeles et enregistrent un premier single, "Getting Out Of Hand". Le groupe se voit obligé de changer son nom, The Bangs étant déjà pris par un obscure groupe qui menace de les poursuivre. Étant attachées à leur nom, les filles décident de ne le modifier que légèrement, devenant The Bangles (Les bracelets).

Loading...

Le portrait d’icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le dimanche de 19h à 20h sur Classic 21 avec Delphine Ysaye !

Susana se souvient des débuts du groupe : " C'était une époque où tu pouvais avoir une idée et te dire, je vais monter un groupe et il y aura un club quelque part qui me laissera jouer dans leur salle. Il y avait une scène underground. Il commençait à y avoir des labels qui voulaient travailler avec ce son. Il y avait les Sex Pistols, il y avait le punk rock, les Go-Go's. Il y a eu une scène qui a rendu cela possible. C'était comme si tout était possible. "

Le groupe est au complet avec l’arrivée de Michael Steel ( ex The runaways ) à la basse. Ensemble elles signent chez Columbia Records en 1984 et sortent leur premier album "All Over The Place". C’est deux ans plus tard que le succès international arrive avec la sortie de "Different Light" et ses tubes ''Walk Like an Egyptian''  et ''Manic Monday''. En pleine préparation de cet album Prince laisse à Susanna, une cassette sur laquelle est présente la démo de "Manic Monday", une chanson écrite et enregistrée par Prince en 1984 sous le pseudonyme de Christopher. Ce titre était dédié à la formation Apollonia 6, un trio produit par l’artiste. Mais la chanson est abandonnée. Ce titre atteint lors de sa sortie en 1986 la deuxième place des charts aux USA, tandis que la première place est occupée par Prince  avec "Kiss".

Loading...
Loading...

Bien que le groupe n'ait pas de chanteuse attitrée, Susanna est perçue par de nombreux fans comme étant la chanteuse du groupe et c'est tout naturellement que les médias lui prêtent davantage attention créant inévitablement des tensions dans le groupe. Car toutes les filles du groupe chantent et jouent un instrument.

En 1988, l’album ''Everything'' le troisième du groupe sort et c’est à nouveau un grand succès. "Eternal Flame" est probablement LE slow de la décennie et le single le plus vendu du groupe à ce jour. 

Loading...

Après une série de concerts qui les laisse épuisées physiquement et émotionnellement, les Bangles décident de se séparer après seulement trois albums. La trop grande attention portée à Susanna par les médias aura eu raison du groupe. Elle se lance en solo et sort ''When You're a Boy'' en 1991. Le succès est mitigé.

Loading...

Elle forme ensuite "Ming Tea" le faux groupe britannique des années 60, avec Mike Myers et Matthew Sweet. Le trio fait un certain nombre de performances en club et à la télévision et a eu un petit succès avec la chanson "BBC". L'épouse de Myers, Robin Ruzan, l’encourage à écrire un film basé sur le personnage. Le résultat est ''Austin Powers: International Man of Mystery'', réalisé par le mari de Susanna Hoffs : Jay Roach. En 93 Susanna se marie avec le cinéaste Jay Roach. Ils ont deux fils. Le couple est toujours ensemble aujourd’hui. Ming Tea a joué dans les trois films d'Austin Powers. " Austin Powers a fait partie de ma vie pendant tant d'années. Mon deuxième fils est né le premier soir du tournage de la suite d'Austin Powers. "

Loading...

Quand Jay Roach  propose au Bangles de chanter un inédit, "Get The Girl", pour son film Austin Powers en 1999, les quatre acceptent !  

Loading...

En 2000, les Bangles font une tournée de réunion. Un nouvel album sort en 2003, ''Doll Revolution''. Si le succès n’est plus celui des années80, il permet néanmoins au groupe de retrouver leur public.

Loading...

En novembre dernier Susanna Hoffs sortait une album de reprise en solo. Sur "Bright Lights" elle rend hommage à certains des plus grands musiciens de sa vie avec des reprises de chansons de Prince, Syd Barrett, The Velvet Underground ou encore Nick Drake. Et elle ajoute: " La meilleure analogie pour chanter une reprise est : 'est-ce que la robe vous va ?' Puis-je bien le porter ? Serai-je capable de lui rendre justice et d'y apporter quelque chose de nouveau ? '' A 63 ans Susanna est toujours éclatante de vigueur et de créativité. La flamme éternelle !

Loading...

En partenariat avec

Télépro

Delphine Ysaye vous présente un portrait de ces icônes féminines qui ont marqué le monde du rock le vendredi de 21h à 22h. De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye mettra en lumière durant cette saison.

Sur le même sujet

Edie Brickell, la Bohémienne du Rock

Ladies in Rock

Florence Welch, le nouvel album ''Dance Fever''

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous