Jupiler Pro League

Swann Borsellino : "Le Standard ne peut pas faire une saison satisfaisante avec Renaud Emond en pointe"

Swann Borsellino : "Le Standard ne peut pas faire une saison satisfaisante avec Renaud Emon en pointe"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Standard a empoché une victoire bonne pour le moral ce dimanche à Courtrai. Trois points qui permettent aux Rouches de remonter un petit peu vers la colonne de gauche du classement de la Pro League et de s’éloigner de la zone de relégation. Mais que faut-il au Standard pour définitivement se lancer et réussir sa saison ? Vous avez été nombreux à nous poser la question

"Elle était cruciale cette victoire. Le début de saison a été en dents de scie et on sait que les supporters du Standard réclament, à juste titre, des évolutions du travail ans l’équipe. Encore plus depuis qu’il y a les nouveaux investisseurs. On sait que pour travailler dans le foot on a besoin de temps, et pour avoir du temps il faut des résultats. Donc les victoires comme celles d’hier elles sont très importantes. Après je reste persuadé que cette équipe-là, en l’état, il lui manque des forces vives pour espérer une bonne saison."

C’est notamment dans le secteur offensif que Swann pointe des lacunes : "À une semaine de la fin du mercato, c’est difficile de trouver un neuf qui fait le boulot. Je pense que là-dessus ça pourrait être compliqué à Charleroi par exemple. Moi je pense que le Standard ne peut pas faire une saison entière et satisfaisante avec Renaud Emond en pointe, notamment, il faut avoir un neuf qui marque des buts. J’ai vu passer la rumeur au sujet de Patrick Berg et je souhaite pour les supporters du Standard qu’elle soit réelle. Ce serait une très bonne recrue. En l’état, le Standard n’aura pas une armada à la fin du mercato. Il faut arriver à valoriser et donner du vrai temps de jeu à certains jeunes joueurs. Par exemple, j’ai été surpris du début de saison de William Balikwisha, qui est vraiment très bon. Canak, c’est la même chose c’est très fort."

Notre consultant est vraiment convaincu que Berg pourrait plaire aux supporters rouches : "Berg j’invite tous les supporters du standard à aller voir des compiles, que certains analystes ont faites de ce joueur-là. Il est vraiment très créatif, avec une très belle qualité de passe, beaucoup de personnalité, qui veut du ballon. Et je trouve que ce serait un profil qui, si Nicolas Raskin venait à rester, permettrait un peu d’exonérer le milieu de terrain du Standard de certaines tâches créatives qui ne sont pas forcément. Mais oui pour moi Berg, il aurait tout d’un petit chouchou du Standard."

Des rumeurs de départ concernent Selim Amallah, et Swann ne verrait pas vraiment ce départ d’un bon œil : "Depuis que j’ai la chance de bosser sur la Pro League, Amallah je comprends le désarroi de certains concernant ces hauts et bas parce que quand on a un tel talent ça peut être frustrant d’afficher une telle inconstance. Il marque, il est souvent décisif, Amallah dans ses prises de balle, il est capable d’amener des choses que personne d’autre ne produit. S’en séparer, à une semaine de la fin du mercato, sans l’assurance de trouver beaucoup mieux… À un moment il faut aussi être cohérent."

Concernant une autre rumeur de transfert, Swann pense que l’arrivée d’Eder Balanta pourrait également être une bonne idée "s’il n’écrase pas la masse salariale" du club liégeois, et est utilisé comme numéro six.

Le retour de Paul-José Mpoku est évoqué également. Une bonne ou mauvaise idée ? "Il y a deux choses à prendre en compte. Les retours à par rapport aux qualités du joueur et des retours à par rapport à l’ADN du club. Quand vous avez des investisseurs étrangers qui arrivent, vous êtes contents d’avoir des joueurs qui font que votre club reste ce qu’il était. Après j’avoue que je ne connais pas la forme physique actuelle de Mpoku. Un retour ça peut être très bien, comme ça peut être une fausse bonne idée."

Articles recommandés pour vous