RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Football

Swann Borsellino : "Les supporters du Standard vont devoir s’armer de patience, l’espoir est à situer sur 2-3 saisons"

Loading...

Dans le Facebook Live en préface de la Tribune c’est Swann Borsellino qui a répondu à vos questions ce lundi ! Nombreuses d’entre elles concernaient le double choc entre l’Union Saint-Gilloise et le Club de Bruges et la lutte pour le titre. Mais nous avons également abordé la reprise du Standard, la belle performance d’Anderlecht contre l’Antwerp et le retour d’une meilleure dynamique au sein du Sporting de Charleroi.

Au sujet d’Union-Bruges : "Je me positionne parmi ceux qui refusent de croire que c’est terminé. Mais je suis assez terre à terre, je crois que Bruges a montré face à l’Union en trois affrontements cette saison qu’il était capable de souffrir tout en n’encaissant pas un seul but. Et aujourd’hui c’est une équipe qui sait gagner et qui a repris les rênes du championnat. Si je devais parier de l’argent, ce que je ne fais pas, je le placerais sur Bruges. Mais je me refuse de croire que c’est fini parce que les prestations de l’Union ont été ce qu’elles ont été toute la saison, parce que c’est la première fois depuis le début de l’année que l’Union enchaîne deux matches sans gagner… Ce n’est pas fini mais c’est quand même un petit tournant de la saison."

Sur la reprise du Standard : "Ce n’est pas une de mes qualités, ni celles des supporters de base et encore moins de ceux du Standard, mais je pense qu’il va falloir s’armer de patience. Je peux comprendre le soulagement et les espoirs que suscite ce rachat, le fait de changer de propriétaire, de tourner la page d’une saison qui a été extrêmement compliquée… en revanche, à l’orée d’une saison qui va bientôt commencer, ne pas avoir plus d’informations sur ce qui va se passer, c’est déjà très tard. On peut avoir un peu plus d’argent, on peut avoir des envies de politique sportive différente, etc, mais il faut nommer les bonnes personnes, savoir qui sera le coach, s’il y aura un directeur sportif et qui ce sera. Après seulement on pourra parler de recrutement, et il n’y aura pas forcément beaucoup plus de moyens. Il faudra continuer à avoir de bonnes idées, continuer à les développer. Moi, je crois que si le Standard travail bien, l’espoir est à situer sur deux trois saisons. Mais la saison prochaine, on ne va pas passer du Standard à Manchester City. Ça ne sera pas la folie dès l’an prochain, même si je leur souhaite ! JE vois difficilement comment ça pourrait changer du tout au tout en si peu de temps."

Articles recommandés pour vous