Tipik - Pop Culture

Sylvester Stallone : Rocky, Rambo… Et après ?

Sylvester Stallone : Rocky, Rambo… Et après ?

© © Tous droits réservés

L'acteur américain Sylvester Stallone est à nouveau sur le devant de la scène en cette fin d'année 2022, avec le film Samaritan qui vient de débarquer en streaming et la série Tulsa King, à venir en novembre. L'occasion de revenir sur ce qui a fait la carrière de ce grand nom du cinéma hollywoodien ...

Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout n’est pas arrivé sur un plateau d’argent pour Sylvester Stallone. L’acteur - aujourd’hui largement confirmé - a dû travailler très dur pour arriver à ses fins. Car ce qu’il voulait plus que tout au monde, Sylvester, c’était jouer, interpréter, incarner, bref être acteur. Et ce malgré un trouble de la prononciation présent depuis sa naissance en raison d’un accouchement maternel compliqué. Il savait ce qu’il voulait!

Rocky, le film qui a tout lancé (1976)

Après des études en art dramatique, Stallone imagine rapidement le scénario d’un film, depuis lors devenu culte : Rocky. L’acteur n’a pas seulement fait qu’obtenir le premier rôle de ce film, il l’a inventé, en s’inspirant du combat ayant opposé le célèbre Mohamed Ali à un boxeur de seconde classe, Chuck Wepner. L’idée est géniale et le tout Hollywood s’en rend très vite compte… sans pour autant être convaincu que son auteur doit incarner le rôle-titre. Mais pour Sylvester, il est inconcevable de rater cette occasion unique et il s’accroche dur comme fer à son film

En 1976, enfin, un réalisateur accepte le film et l’acteur qui va avec! C’est le début d’un succès inespéré pour Stallone, dont le film va enchaîner les récompenses et devenir le premier d’une longue série. Au total, 8 films sortiront autour du personnage de Rocky Balboa.

Rambo (1982)

Parallèlement à l’énorme succès de Rocky, Stallone incarne un autre rôle, tout aussi important pour sa carrière naissante : celui de Rambo, un soldat revenu de la guerre du Vietnam. À travers ce film, l’Amérique va tenter de redorer son blason après une guerre désastreuse, et le personnage incarné par Stallone va y contribuer. Il devient rapidement LA référence de l’Amérique patriotique. En tout, pas moins de 5 Rambo se succèdent entre 1982 et 2019.

Comme un écrivain commencerait sa carrière par un Goncourt, débuter au cinéma avec 2 succès critiques et commerciaux rend la suite plus complexe. Stallone a donc enchaîné avec une période de disette. Catalogué "cinéma d’action" à cause de son rôle de Rambo, il lui faut s’armer de patience pour renouer avec le succès.

 

Demolition Man (1993)

En 1993, il reste dans le même registre et joue dans Demolition Man. Il partage l’affiche avec Wesley Snipes et Sandra Bullock. Sans être un véritable carton, le film fait parler de lui et permet à Stallone de montrer qu’il peut incarner d’autres rôles que ceux de Rocky et Rambo.

Copland (1997)

Avec Copland, Stallone se dirige cette fois vers le policier (avec ce titre, on s’en serait bien douté). Il y incarne le rôle du shérif Freddy Heflin, pour lequel il a dû prendre pas moins de 20 kilos, ce qui a le mérite de faire parler de lui au moment de sa sortie. Il y côtoie surtout de grands noms du cinéma comme Robert de Niro, Harvey Keitel ou encore Ray Liotta.

Après ces quelques succès critiques, Stallone n’a jamais réussi à dégoter des rôles qui lui permettraient de quitter définitivement ceux de Rocky et Rambo, lesquels lui resteront collés à la peau jusqu’à la fin de sa vie. Mais avec le film Samaritan, sorti en août dernier, et la série Tulsa King à venir en novembre prochain, l’année 2022 est déjà bien riche ! Gageons que ça n'augure que bon pour l’acteur de bientôt 80 ans!

Sur le même sujet

Rambo a 40 ans !

Cinéma

Creed III, sans Stallone mais avec doublement Michael B. Jordan, dévoile sa bande-annonce musclée

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous