Viva Week-End

Sylvie Honoré évoque l’envol de "Viva Week-End" en radio… et en télé depuis le nouveau studio

14 mai 2021 à 06:30Temps de lecture3 min
Par Chloé Vincent

Viva Week-End vous réveille en douceur chaque samedi et dimanche sur les ondes de votre radio complicité. Depuis plus d’un mois, l’émission s’est aussi installée sur votre écran. Sylvie Honoré, figure de ce rendez-vous, nous fait part de son enthousiasme pour cette nouvelle formule.

Depuis plus d’un an et demi, Sylvie Honoré vous accompagne au réveil chaque samedi et dimanche matin à partir de 6h sur VivaCité. Dès l’aurore, la présentatrice et son équipe vous proposent un condensé des choses à faire ou à voir le week-end dans notre pays pour échapper à la morosité.

Si l’émission pouvait déjà se targuer d’un joli succès en radio, Viva Week-End se décline aujourd’hui également en télé sur La Une et Auvio et ce, dans le tout nouveau studio polyvalent VivaCité à Mons, inauguré le 27 mars dernier par la matinale qui nous occupe. Après avoir pris ses quartiers depuis plus d’un mois dans le studio multimédia flambant neuf, Sylvie Honoré dresse le bilan.

Une émission de tourisme et culture augmentée

Pour l’animatrice, le support visuel apporté dans l’émission tombe à pic : "L’ADN de "Viva Week-End", c’est le tourisme et la culture principalement. "Que faire ?" et "que voir ?" ce week-end sont les deux questions auxquelles nous tentons de répondre chaque semaine. Avec le confinement, le "que voir ?" a pris le dessus. L’image a donc vraiment changé la donne. Voir ces lieux qui étaient jusqu’à présent uniquement détaillés en radio amène un vrai plus."


►►► À lire aussi : Survolez les plus beaux monuments et paysages de Belgique depuis votre salon


Déjà bien ancrée, l’émission n’a pas été amenée à être complètement revisitée lors de la transition. Que du contraire, on ne change pas une équipe qui gagne, estime Sylvie Honoré, qui détecte malgré tout de nombreux challenges : "L’audience grimpe tout doucement, c’est vraiment bien. Je remarque quand même qu’il faut vraiment veiller à garder l’auditorat de VivaCité qui est très fort. La télé, c’est nouveau. Donc quelque part, on est aussi amenés à aller chercher un public qui n’a peut-être pas l’habitude de regarder la télé à ce moment-là de la journée. C’est un gros défi qui est demandé pour nous", souligne-t-elle.

Avec la télé, il y a une chaleur humaine supplémentaire. Non seulement on peut entendre le sourire dans la voix, mais maintenant on peut le voir

Dans les avantages non négligeables de cette transition en télévision, Sylvie ajoute : "A part du télé-achat ou de la radio filmée, il n’y a pas grand-chose d’autre en télé à ce moment. A l’instar du 8-9, l'émission est devenue plus que de la radio filmée. Et puis, le studio est tellement beau. C’est un chouette décor inhabituel pour celles et ceux qui allument la télé à cette heure."

© Tous droits réservés

Des débuts positifs

A la question concernant l’accueil réservé par le public après plus d’un mois aux manettes du studio, l’animatrice se dit plutôt satisfaite : "Les retours sont bons. Les gens sont contents d’avoir la possibilité de nous voir aussi. J’avais un peu peur de devoir faire continuellement attention à ce que je porte. J’ai certes un côté plus sage, mais je garde malgré tout ma personnalité. Fondamentalement parlant, je ne change pas ma façon d’être".

J’ai l’impression d’être plus présente à la présentation, car il y a ce regard dans la caméra. C’est comme si je regardais dans les yeux des gens


►►► À lire aussi : Pourquoi le bonheur est-il si difficile à atteindre ou à maintenir ?


Dernier maillon d’une équipe véritablement soudée, Sylvie aspire à ce que "Viva Week-End" maintienne le cap donné, le but étant "de continuer à leur donner un maximum de choix et d’idées. Nous essayons toujours de proposer un sujet dans chaque province afin d’avoir la meilleure représentation possible, et la plus complète possible, de tout ce qu’il y a à voir en Belgique", précise la présentatrice de la matinale le week-end sur VivaCité.

"Prochainement, je serai peut-être amenée à me lever pour donner un côté moins statique à l’émission. C’est envisagé et ça me convient tout à fait", finit-elle par conclure.

Pour retrouver tous les bons conseils afin de vous évader et de passer un week-end actif, rendez-vous tous les samedis et dimanches de 6h à 9h en radio sur VivaCité, mais aussi en télévision sur La Une et en digital sur Auvio.

Sur le même sujet

C'est l'histoire d'un animal : Keiko : la mort d'un géant bien-aimé ou la véritable histoire de Willy

Viva Week-End

La balade de Carine : Le Musée de la Lessive à Spa

Viva Week-End

Articles recommandés pour vous