Cuisine

Tawashis et alternatives aux éponges synthétiques

éponge

© Martin Godfroid

29 déc. 2015 à 16:00Temps de lecture2 min
Par ddur

Malheureusement, on l'oublie souvent mais ce sont des produits assez polluants. Leur face jaune est souvent en mousse de résine (un dérivé du pétrole) et traitée avec des produits chimiques, donc non biodégradable. Quant à sa face verte abrasive, elle contient une colle résistante à l’eau et impacte elle aussi l'environnement.

Une des alternatives écologiques, c'est l'éponge végétale à base de cellulose, un glucide très abondant sur la planète puisque c'est le principal constituant des végétaux (et en particulier de la paroi de leurs cellules).

On trouve aussi des éponges en coton 100 % recyclé dont la face grattante est composée de fibres naturelles (dérivés de déchets de plante).

Le point noir alors reste l’emballage plastique autour de l’éponge : comme les consommateurs ont tendance à préférer les éponges humidifiées aux éponges toutes sèches, on emballe encore souvent ces éponges alors que ce n'est pas vraiment nécessaire...

Mais puisqu'on parle du Japon Isabelle vous propose de faire vous-même une éponge de récupération à la japonaise : un tawashi.

 

Ces petites lavettes tricotées ou tissées sont plus écologiques, durent plus longtemps, et sont plus hygiéniques car on peut les passer à la machine régulièrement. Si vous ne savez pas tricoter, vous allez apprécier ce bricolage qui fait appel à des techniques simples de tissage qui permettent de créer de petits carrés de tissus en trois minutes avec des bouts de t-shirt ou de collants. Ces lavettes sont super absorbantes. Evidemment, elles n'ont pas de face grattante... Mais il y a une astuce pour la remplacer avantageusement: il suffit de broyer des coquilles d’oeuf (propres et sèches) et de frotter cette poudre sur la vaisselle qui nécessite d’être grattée. Cette poudre à un effet dégraissant et blanchissant. Pour fabriquer votre tawashi, vous avez besoin d'un métier à tisser. Si vous n'en trouvez pas, fabriquez-le avec 20 grands clous à large tête ( de 4 ou 5 cm de long ) que vous planerez à distance égale sur une planche en bois pour y former un carré de 14 cm de côté. On découpe des collants en anneaux de +/- 10 cm de large ou des manches de t-shirts en anneaux de 3 cm de large. Les anneaux n’ont pas la même longueur selon le niveau où ils sont coupés, il faut essayer de ne pas mélanger ces tailles. On tresse puis on rabat les mailles en passant un anneau dans l’anneau suivant et ainsi de suite jusqu’au bout. Quand toutes les mailles sont rabattues, on laisse la dernière libre pour pouvoir suspendre le tawashi au-dessus de l'évier.

Homemade Tawashi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comment réaliser votre tawashi (éponge japonaise)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Faites des économies : lancez-vous dans les éponges tawashi !

On n'est pas des pigeons

Articles recommandés pour vous