Economie

Taxe kilométrique : la Flandre lance une étude sur l'élargissement et le verdissement de la taxe

© Belga Images

Une étude sur l'élargissement et le verdissement du prélèvement kilométrique pour les camions a été lancée par la Région flamande, a annoncé mardi la ministre régionale de la Mobilité et des Travaux publics Lydia Peeters (Open Vld). Cette étude s'inscrit dans le cadre du Plan Énergie-Climat flamand (VEKP). Elle devrait déterminer, entre autres, si le prélèvement kilométrique existant doit être étendu aux camionnettes.

Le trafic de marchandises sur les routes ne cesse d'augmenter avec, selon les chiffres de la plateforme interrégionale Viapass, 41,1 millions de camions uniques en Belgique l'année dernière, contre 39 millions il y a six ans.

Ce nombre record de camions se traduit également par des revenus record pour le prélèvement kilométrique. Pour la Belgique dans son ensemble, ils s'élevaient à 822 millions d'euros en 2021. Pour la Flandre, cela revenait à 530 millions d'euros, contre 424 millions d'euros en 2017.

A côté de l'augmentation du trafic, une autre tendance se dégage : le verdissement de la flotte des camions. La part des kilomètres parcourus par des camions des catégories d'émissions Euro 6 et Euro 5 a encore augmenté en 2021 pour atteindre environ 95,8 %.

"Les camions les plus polluants disparaissent progressivement des routes, ce qui est une bonne nouvelle", estime Lydia Peeters. Mais la ministre libérale reconnaît que la taxe dans sa forme actuelle risque de perdre son effet. "Sachant que les émissions du trafic représentent plus d'un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre flamandes, il est essentiel de verdir davantage nos véhicules-kilomètres", ajoute la ministre.

L'étude vise à examiner les possibilités de verdissement et d'expansion supplémentaires. Par exemple, l'introduction éventuelle d'une différenciation CO2, telle que décrite dans la nouvelle directive européenne sur les péages, est à l'étude. Une réduction ou même une exonération du prélèvement kilométrique pour les camions sans émissions est également à l'étude.

Une éventuelle extension vers les camionnettes de livraison est aussi envisagée. Selon le ministre Peeters, il est également important de voir s'il est possible de différencier les véhicules des différents secteurs professionnels.

La taxe kilométrique (redevance en Wallonie) est régie par un accord de coopération interrégional.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous