Monde

Tchad : vaste enquête sur des détournements à la compagnie nationale du pétrole

03 juil. 2022 à 13:09Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Maud Wilquin

Des hauts responsables de l'État et des secteurs pétrolier et bancaire ont été arrêtés depuis 10 jours au Tchad dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds à la compagnie pétrolière nationale, a indiqué dimanche le gouvernement à l'AFP.

Les malversations portent pour l'heure sur un montant de 13 milliards de francs CFA (près de 20 millions d'euros) au sein de la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT) et l'Agence Nationale de Sécurité (ANS), les services du renseignement intérieur et extérieur, mène les investigations, a précisé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah.

Le Tchad, en Afrique centrale, l'un des pays les moins développés au monde selon l'ONU, est entré au début des années 2000 dans le cercle des pays africains producteurs et exportateurs de pétrole et son économie en est aujourd'hui très dépendante. Il demeure un producteur modeste, avec 47 millions de barils en 2021, selon l'Observatoire tchadien des Finances publiques. 

Il est dirigé depuis près de 15 mois par le jeune général Mahamat Idriss Déby Itno, autoproclamé président de transition à la tête d'une junte de 15 généraux, au lendemain de la mort de son père le maréchal Idriss Déby Itno, tué en avril 2021 au front contre des rebelles et qui dirigeait le pays d'une main de fer depuis 30 ans.

Sur le même sujet

Tchad : la junte signe un accord avec des rebelles pour un dialogue national

Monde

Lac Tchad : plus de 800 djihadistes tués en deux mois, selon la Force multinationale

Monde Afrique

Articles recommandés pour vous