Jupiler Pro League

Teklak : "Anderlecht doit avoir un plan face à l'Antwerp, ne pas y aller la fleur au fusil"

Mbokani et Kompany
31 oct. 2020 à 12:30Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert et Maxime Berger

Dimanche, à 13H30, le Sporting d'Anderlecht accueille l'Antwerp pour le compte de la onzième journée de Pro League. Un choc entre deux équipes qui se sont imposées lors de leur dernière rencontre en championnat.

"L'Antwerp est en pleine confiance. Maintenant, Ivan Leko a toujours eu pour habitude de savoir remettre en question son groupe. Le match d'Anderlecht, ce sera un autre match que Tottenham (ndlr : Victoire 1-0 des Anversois en Europa League) et dans un autre contexte. Je crois que les joueurs seront prêts pour aborder la rencontre. La seule donnée délicate à devoir digérer, c'est la dépense physique. On va voir avec quel onze Leko va aligner, s'il va faire tourner ou pas. Ils en ont les moyens, mais peut-être quelques positions où l'on va constater que les joueurs sont moins bien physiquement", a indiqué Alex Teklak à notre micro.

Les Mauves sont-ils dès lors favoris ? "Non, c'est 50-50, c'est difficile de donner un favori dans une rencontre comme celle-là. Anderlecht va affronter le 1er du classement. Vous ne pouvez pas dire qu'Anderlecht est favori à domicile face à l'Antwerp après une sortie comme celle contre Tottenham. Je pense que c'est partagé. C'est un match dans lequel chacun a ses chances, mais je ne dirais pas qu'une équipe est plus favorite que l'autre", a poursuivi notre consultant foot.

"Kompany, de son côté, doit se reposer sur le match qu'ils ont réalisé à Courtrai. Une prestation correcte dans laquelle ils ont été très efficaces avec peu d'occasions, ils ont su faire beaucoup et ça c'est important pour eux car c'est là aussi où Anderlecht avait des problèmes ces dernières semaines. Après, il y a l'équation à régler : Pieter Gerkens, Lior Refaelov, Dieumerci Mbokani, ce sont des joueurs qui sont fortement en vue. D'un point de vue tactique, il y a beaucoup de choses qu'il faut préparer face à cette équipe de l'Antwerp. Ce n'est pas une équipe qu'on aborde comme cela avec facilité. Pas du tout, il y a vraiment des points de travail par rapport à eux. Je pense qu'il y a un gros travail de mise en place du côté d'Anderlecht. On doit avoir un plan pour affronter cette équipe, on ne peut pas y aller la fleur au fusil par rapport à leur système à 3, par rapport à la présence de Faris Haroun ou Martin Hongla. Le jeu entre les lignes de Refaelov et Gerkens, puis la classe et la qualité de Mbokani. Il y a du pain sur la planche", prévient aussi Alex Teklak.

Antwerp - Tottenham : 1-0

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous