RTBFPasser au contenu
Rechercher

Info

Tempête Eunice : enquête ouverte suite à la chute d’une grue sur un hôpital à Tournai

19 févr. 2022 à 09:05Temps de lecture1 min
Par Simon Gerard

L’auditorat du travail ouvre une enquête concernant la grue tombée sur le Chwapi, l’hôpital de Tournai, suite à la tempête Eunice. Des scellés ont été posés sur la grue. Un expert doit se rendre sur les lieux lundi. Il devra déterminer si la grue a bien été montée.

L’ouvrier blessé durant l’incident a été entendu une première fois. Il se trouvait dans la grue avant le début de la tempête. Une fois que le vent s’est levé, il a eu peur de redescendre.

Une deuxième audition du grutier devrait bientôt avoir lieu.

Le bâtiment inutilisable pour 6 mois

Le bâtiment sur lequel s’est effondrée la grue est inutilisable pour un bon bout de temps "au minimum 6 mois" estime Didier Lefèvre, le directeur des infrastructures de l’hôpital " la grue a touché les locaux techniques, elle a complètement démoli le chauffage et la ventilation. L’incident a eu aussi un impact important sur la structure du dernier étage."

3 services de gériatrie sont concernés, ce qui équivaut à une centaine de lits. Les patients ont été transférés dans d’autres hôpitaux, notamment du côté de Mouscron. La direction cherche pour le moment une solution pour la crèche qui se trouve au rez-de-chaussée.

Rappelons qu’aucun patient n’a été blessé. Une cellule psychologique a été mise en place pour les patients et le personnel. Certains ont été choqués car ils ont vu la grue s’écrouler.

Les autres grues en partie démontées

Cinq autres grues se trouvent sur le site. Celles-ci seront en partie démontées par précaution. Les flèches, les parties supérieures de ces grues, seront décrochées ce samedi après-midi. L’entrepreneur doit analyser chaque structure métallique pour vérifier si ces grues n’ont pas, elles aussi, été abîmées par la tempête. Si tout va bien, elles seront remontées. Si des anomalies sont constatées, elles seront entièrement démontées, de nouvelles grues devront être mises à la place.

 

Sur le même sujet

Tempêtes en Belgique : Pascal Mormal (IRM) et Marc Gilbert (pompiers) analysent ces trois jours de rafales

Belgique

L'IRM émet une alerte orange pour les deux Flandres, Anvers et le Hainaut

Météo

Articles recommandés pour vous