Belgique

Tempête Eunice : les trains à l’arrêt en Flandre occidentale de 14 heures à 18 heures

© Tous droits réservés

18 févr. 2022 à 10:01 - mise à jour 18 févr. 2022 à 11:09Temps de lecture2 min
Par Alain Dremiere

En raison de la tempête Eunice et des fortes rafales de vent annoncées, le trafic ferroviaire sera suspendu vendredi après-midi de 14h00 à 18h00 sur une partie de la Flandre, ont annoncé Infrabel et la SNCB. La vitesse sera limitée à 80 km/h sur le reste du réseau. Le trafic des trains devrait reprendre à partir de 18h00.

Sur le reste du réseau, la vitesse sera limitée à 80 km/h, et à 160 km/h sur les lignes à grande vitesse.

Le trafic sera suspendu dans toute la Flandre occidentale tandis que 90% de la circulation des trains sera à l’arrêt en Flandre orientale. Les grandes lignes depuis Anvers seront aussi arrêtées. Les villes d’Ostende, Courtrai, Bruges, Gand, Anvers et Malines, entre autres, ne seront pas desservies. Le trafic vers les Pays-Bas est également interrompu. Sur le reste du réseau, la vitesse sera limitée à 80 km/h, et à 160 km/h sur les lignes à grande vitesse. "Ces décisions ont été prises afin de garantir la sécurité des voyageurs et du personnel d’Infrabel et de la SNCB", indiquent ces dernières. Elles invitent les voyageurs à limiter aujourd’hui leurs déplacements dans l’ensemble du pays et à prévoir leur retour avant midi "dans la mesure du possible". Les deux entreprises ferroviaires espèrent que le trafic pourra reprendre progressivement à partir de 18h00, là où la circulation aura été interrompue. Le trafic vers les Pays-Bas est également interrompu

Rattachez vos meubles !

Les équipes d’intervention d’Infrabel ont été renforcées et prêtes à intervenir rapidement en cas d’incidents liés aux rafales de vent, comme des branches d’arbres tombées sur la caténaire ou des objets sur les voies.

 Infrabel réinsiste auprès des habitants qui vivent à proximité du chemin de fer à rentrer ou attacher leurs meubles de jardin, tonnelles, trampolines, poubelles et tout autre objet susceptible d’être emporté par le vent et qui pourrait se retrouver dans les voies. 

 En cas d’objet envolé sur les voies, Infrabel appelle à la plus grande prudence et à ne pas aller le rechercher. Il convient d’appeler le numéro 112. Les services d’urgence feront le nécessaire pour interrompre le trafic et récupérer les objets.

Le ministre de la mobilité est mécontent

Le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) a réprimandé le PDG d'Infrabel Benoît Gilson pour la décision tardive d'arrêter une grande partie du trafic ferroviaire vendredi après-midi. Le ministre n'est "pas amusé", déclare son cabinet, bien que la sécurité des voyageurs soit la priorité. Pour le ministre, la sécurité et l'information des voyageurs sont des questions prioritaires, mais le vice-premier ministre écologiste n'est "pas amusé", selon son cabinet. Le PDG d'Infrabel, Benoît Gilson, a été réprimandé et une réunion d'évaluation a été demandée dans les prochains jours.

Tempête Eunice : Bruxelles se prépare

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous