Quel Temps pour la planète ?

Tempêtes en Belgique : les arbres face à Eunice et Franklin

Villers-la-Ville partagé sur le groupe Météo RTBF – Ciel Partagé

© Patricia FERON

21 févr. 2022 à 11:35 - mise à jour 21 févr. 2022 à 13:47Temps de lecture2 min
Par Caroline Gillet & Caroline Dossogne

La semaine dernière, les tempêtes se sont succédées chez nous. Après Eunice qui a balayé le pays vendredi, Franklin a soufflé hier et tout particulièrement au littoral où des rafales de 130km/h ont encore été relevées.

Ces vents tempétueux ont fait de gros dégâts dans certaines régions : tuiles envolées, coupures électriques et, évidemment, des arbres arrachés.

Extrait de Quel temps

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Mais pourquoi certains arbres tombent et d’autres pas ?

Après la tempête - posté sur Météo RTBF - Ciel Partagé

Il y a différents facteurs qui interviennent dans la chute des arbres lors de tempêtes.
Et tout d’abord, l’état de santé général de l’arbre. Un arbre attaqué par des champignons ou un parasite comme le scolyte, par exemple, tombera plus facilement qu’un arbre sain car il est fragilisé dans sa structure.

L’enracinement et la présence d’eau jouent également un rôle important.
En effet, si l’enracinement n’est pas très profond, l’accrochage est moins important et l’arbre va vaciller plus facilement. C’est notamment pour cela que les conifères tombent plus vite que les feuillus, leur système racinaire est moins profond.
Et ce phénomène peut être accentué si, comme c’est le cas en ce moment, le sol est détrempé par les pluies. Un sol sablonneux offre également moins de stabilité. Et une autre conséquence de pluies abondantes, pour les résineux, c’est que leur cime se charge en eau, il y a donc un poids plus important au sommet, ce qui augmente l’effet levier et le risque de chute.
 

Les Waimes – Hainaut
Le Chêne Maillard, multicentenaire a cédé sous les assauts d’Eunice
Les Waimes – Hainaut Le Chêne Maillard, multicentenaire a cédé sous les assauts d’Eunice © Monique DENIS

Il y a aussi ce qu’on appelle l’effet de lisière et cela mérite une petite explication : dans une forêt dense, la vitesse du vent est réduite près du sol par la simple présence des arbres. Mais lorsqu’on est à la lisière, c’est-à-dire la zone de transition entre la forêt et une prairie ou un champ ou… un endroit où il y a plus d’espace entre les arbres avec parfois des goulots qui ont pour effet de renforcer la vitesse du vent. Ces arbres sont donc plus exposés. Si la lisière est progressive, cela a pour effet d’atténuer la turbulence du vent qui arrive au contact de la forêt, elle sera donc mieux protégée. En revanche, si la lisière est abrupte, cela risque d’augmenter les dégâts dans la forêt.

Bois de Seraing - posté sur le groupe Facebook Météo RTBF - Ciel Partagé

En plus de tous ces facteurs, il en est un autre primordial, c’est la vitesse du vent.

Pour connaître la vitesse du vent à laquelle les arbres cassent, des chercheurs ont croisé les données de Météo France et l’Inventaire forestier national après le passage de différentes tempêtes. Ils ont modélisé des arbres en laboratoire, observé leur cambrure selon la vitesse du vent et le moment critique où il y a cassure. Ils ont confronté leurs données aux observations de terrain et ont ainsi établi la vitesse de vent à laquelle un arbre casse. Et voici leur conclusion : qu’ils soient petits ou grands, avec un tronc fin ou large, que soient un pin ou un chêne, tous les arbres vont casser quasiment à la même vitesse de vent, environ 42 m/s soit 150 km/h.

Monceau-sur-Sambre – posté sur le groupe Facebook Météo RTBF – Ciel Partagé
Monceau-sur-Sambre – posté sur le groupe Facebook Météo RTBF – Ciel Partagé © Gabriel AFFINITO

Donc, si tous les arbres ne sont pas égaux face aux bourrasques, à 150 km/h, ils casseront tout de même.

Ni Eunice ni Franklin n’ont donné chez nous de telles rafales chez nous mais malgré tout, les dégâts dans les villes et les forêts ont été nombreux. Vous nous avez d’ailleurs posté des dizaines de photos sur notre groupe Météo RTBF – Ciel Partagé.

Les rafales les plus fortes relevées durant la tempête Eunice
Les rafales les plus fortes relevées durant la tempête Eunice © Meteonews
Les rafales les plus fortes relevées durant la tempête Eunice
Les rafales les plus fortes relevées durant la tempête Eunice © Meteonews

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous