Sportives

Tenues blanches exigées, les sportives n'en veulent plus : "C'est une pression en plus quand nous avons nos règles"

16 juil. 2022 à 15:33Temps de lecture2 min
Par Mathilde Mazy

Alors qu’elles se sont qualifiées pour les quarts de finale de l’Euro de foot 2022, les joueuses anglaises mènent un autre combat que celui d’un titre de championnes. Équipées par Nike, elles ont demandé à la marque de ne plus faire de shorts blancs. Elles ne veulent plus prendre le risque de taches visibles liées à leurs règles. Elles veulent se débarrasser du stress généré par une tenue immaculée. Par leur revendication elles mettent un sujet tabou au centre de l’attention.

L’attaquante anglaise Beth Mead explique leur demande au journal Telegraph : "C’est très bien d’avoir une tenue entièrement blanche, mais ce n’est pas forcément adapté quand nous avons nos règles. On essaye de gérer ça comme on peut. Nous en avons discuté en équipe puis nous en avons fait part à Nike."

Les Bleues, aussi équipées par Nike, soulignent l’initiative de leurs collègues anglaises. C’est Wendie Renard, capitaine de l’équipe française, qui a abordé le sujet en conférence de presse : "Effectivement, ce n’est pas évident de jouer avec un short blanc. On s’adapte, on est des joueuses de haut niveau et malheureusement nous avons ça. Ça fait partie de notre vie. Je félicite les Anglaises. S’ils peuvent faire pareil avec nous ce serait cool" a-t-elle dit en visant l’équipementier.

"La pression mentale nous envahit"

Cette revendication, plusieurs sportives s’en sont emparées. Quelques jours plus tôt, c’est à Wimbledon que le sujet a été mis sur la table. Plusieurs joueuses de tennis comme Monica Puig qui répond à un commentateur de tennis britannique qui explique simplement "jamais n’y avoir pensé" sur Twitter ou Heater Watson ont pointé du doigt la tenue blanche imposée par le tournoi. Elles ont fait part de "la pression mentale qui nous envahit avant d’entamer le Grand Chelem, on prie pour ne pas avoir nos règles". Elles demandent que le traditionnel dress code soit assoupli. La joueuse britannique Alicia Barnett raconte la pression que ça ajoute sur leurs épaules lors d’une interview donnée à l’agence de presse PA : "Pendant les préqualifications, j’avais mes règles et les premiers jours ont été très lourds, j’étais un peu stressée à ce sujet. Je pense qu’avoir ses règles sur le circuit est déjà assez difficile, mais porter du blanc n’aide pas."

Loading...

Conséquences sur les performances

C’est vrai que les menstruations amènent déjà une complication en plus dans le sport de haut niveau quel qu’il soit. Les douleurs, les ballonnements, le moral parfois déprimé qui peine à trouver la motivation, le corps qui se relâche, la fatigue, les crampes…

À Roland-garros c’est la joueuse chinoise Qinwen Zheng qui avait confié ne pas être au top de sa forme lors des huitièmes à cause des douleurs : "Plus le match avançait, plus j’avais des douleurs au ventre. Je voulais me battre, je le voulais vraiment mais je n’avais plus la force", avait-elle déclaré, avant d’ajouter : "J’aimerais être un homme sur le court dans ce genre de moments. Je n’aurais pas à souffrir de ça."

D’autres sports sont concernées de près par la problématique. La gymnastique par exemple, ou le judo. En décembre 2020, la judokate française Clarisse Agbégnénou s’exprimait dans Libération. A travers une collaboration avec une marque de culottes menstruelles, elle voulait mettre le sujet des règles en avant en mentionnant les angoisses liées aux règles depuis son adolescence : "Je demandais à mes copines si j’avais une tache sur mon kimono. Au bout d’une heure je devais aller me changer et en informer l’entraîneur. J’avais aussi des douleurs, aux seins notamment."

Face à ces douleurs et ces difficultés, ouvrir le débat autour des règles dans le sport est une démarche nécessaire qui permet de mettre en avant un phénomène qui impacte les performances et alourdit la charge mentale des personnes menstruées.

Sur le même sujet

Le monde du sport s'adapte peu à peu aux cycles menstruels

Santé physique

Articles recommandés pour vous