High tech

Tesla : les équipes n’ont visiblement pas pensé à l’essuie-glace du Cybertruck

Loading...
14 déc. 2021 à 14:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Une voiture a besoin d’essuie-glace pour rouler sous la pluie et assurer une visibilité correcte au conducteur. On ne vous apprend rien, pourtant chez Tesla, il semblerait qu’un retour aux fondamentaux soit nécessaire. 

Qui dit grand pare-brise dit grand essuie-glace

En présentant son Cybertruck, Tesla avait marqué les esprits (en bien ou en mal, c’est selon). Le look du véhicule a en effet de quoi surprendre, surtout quand on sait qu’il s’agit un pick up. Mais alors que sa production n’a pas encore démarré, on sent que les ingénieurs de l’entreprise ont bien du mal à appliquer des accessoires simples et nécessaires à cette voiture (trop ?) futuriste. 

La preuve avec des images d’un prototype (à 5:41) où on peut apercevoir les changements apportés au véhicule.

Loading...

Premièrement, on note la présence de rétroviseurs. Ce qui n’était pas prévu lors de la présentation. Selon Elon Musk, “les constructeurs automobiles sont légalement obligés de livrer des véhicules avec des rétroviseurs.” Le patron indique cependant qu’il sera toujours possible de les retirer. 

Deuxièmement, on remarque l’énorme essuie-glace, qui ressemble fortement à une mauvaise blague. Pourtant, il s’agit bien de la solution envisagée par Tesla, malgré les réticences du patron : “l’essuie-glace est ce qui me pose le plus de problèmes. Il n’y a pas de solution simple à ce sujet. Un essuie-glace rétractable qui se range à l’avant du pick up serait l’idéal, mais ce n’est pas simple à réaliser.

Loading...

Rappelons que le véhicule devrait entrer en production qu’à la fin de l’année 2022. Il se peut donc qu’on découvre encore de nouveaux changements qui éloignent le Cybertruck de son look radical initial.

Sur le même sujet

Tesla : le Cybertruck ne sortira pas avant 2023

High tech

Les Tesla n’aiment pas l’hiver

High tech

Articles recommandés pour vous