Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

TF1 – M6, le mariage avorté

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

En France, on ne parle que du mariage raté entre TF1 et M6. En Belgique, on observe cela aussi avec beaucoup d’intérêt.

Le "cela", c’est le mariage raté, avorté entre TF1 et M6. Non pas que ces deux grandes chaînes de télévision n’avaient plus envie de fusionner, mais parce que l’autorité de la concurrence en France leur a interdit ce mariage. Je devrais être plus nuancé, elle a mis tellement de bâtons dans les roues que ce mariage était impossible.

Sur le papier, ce rapprochement avait du sens. TF1 et M6 devaient unir leurs forces pour avoir une taille suffisante pour lutter contre des plateformes américaines de streaming comme Netflix, Disney, Amazon Prime ou même contre Google et Meta qui captent une bonne partie de la publicité digitale. Mais voilà, l’autorité de la concurrence en France a dit NON. Notamment parce que cette autorité a interrogé les annonceurs et ceux-ci ont eu peur de voir les prix de spot télé exploser, car le mariage entre TF1 et M6 aurait permis aux deux chaînes d’avoir 70% du marché publicitaire hexagonal.

Dit comme ça, on se dit que l’autorité de la concurrence a eu raison. Oui, sauf que l’autorité de la concurrence, et c’est le reproche qu’on lui fait, a regardé dans le rétroviseur et pas l’avenir.

La chronique économique d’Amid Faljaoui, tous les jours sur Classic 21 à 8h30 et à 17h30.

Sur le même sujet

Avec le retour de l’inflation, le marché de l’occasion va connaître un succès fou !

Chronique Économique

Volatilité de la Bourse, et si pour casser la morosité actuelle, il fallait redonner plus de couleurs à notre quotidien ?

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous