The Concert for Bangladesh de George Harrison a 50 ans !

© Tous droits réservés

01 août 2021 à 02:38Temps de lecture2 min
Par Laurent Rieppi

En août 1971, George Harrison répond à l’appel à l’aide de Ravi Shankar et organise le premier grand concert rock caritatif de l’histoire, le "Concert for Bangladesh". Retour sur un événement qui a marqué son époque et est devenu un modèle pour le Live Aid et d’autres initiatives du genre…

En novembre 1970, Bhola, un énorme cyclone, s’abat sur la côte du Pakistan oriental. Près de 500.000 personnes perdent la vie. Suite à l’absence de réaction du gouvernement face à ce désastre, une guerre civile sanglante se déclenche. Devenu indépendant en mars 1971, le Bangladesh connaît alors une période très sombre de son histoire… Harrison est sensibilisé à cette catastrophe par son ami le musicien Ravi Shankar, le roi du sitar. Harrison décide donc d’interrompre son travail de producteur sur un album du groupe Badfinger pour mettre en place un grand concert, un concert caritatif dont l’objectif est de récolter des fonds pour venir en aide à la population du Bangladesh, une première dans l’histoire du rock.

Pour assurer la promo de l’événement et sensibiliser le grand public à la cause, Harrison entre en studio début juillet 1971 à Los Angeles pour y enregistrer un single "Bangla Desh".


Les paroles d’introduction du titre sont superbes et particulièrement émouvantes…

Mon ami est venu me trouver, la tristesse se voyait dans ses yeux. Il m’a dit qu’il voulait aider, faire quelque chose. Avant que son pays ne meure…

Loading...
Photo de George HARRISON (1970/71)
Photo de George HARRISON (1970/71) © GAB Archive/Redferns/Getty

Harrison réunit une sélection de musiciens prestigieux pour organiser le concert. Il y a notamment le bassiste Klaus Voorman, avec qui il a joué sur son album solo All Things Must Pass et qui est un ami de longue date, il y a aussi les guitaristes de Badfinger, Leon Russel, Billy Preston mais aussi Ringo Starr, Eric Clapton et Bob Dylan. Eric Clapton ne va pas très bien à l’époque, à cause de sa dépendance à l’héroïne, et arrive au concert en toute dernière minute, il n’aura pas l’occasion de répéter une seule seconde avant de monter sur scène.

Nous sommes le 1er août 1971 au Madison Square Garden de New York.

Loading...
George Harrison lors d’une conférence de presse à Manhattan le 26 juillet 1971. Il y annonçait l’organisation de ce concert caritatif venant en aide au peuple du Bangladesh.
George Harrison lors d’une conférence de presse à Manhattan le 26 juillet 1971. Il y annonçait l’organisation de ce concert caritatif venant en aide au peuple du Bangladesh. © Jim Cavanagh/ Newsday RM via Getty Images

Le concert est un succès et est enregistré. Il sortira fin de l’année 71 aux Etats-Unis et en janvier 72en Angleterre et en Europe.

Grand succès à sa sortie, il se hissera à la seconde place des charts aux Etats-Unis et se vendra à des millions d’exemplaires à travers le monde et sera acclamé par la presse. Le concert et les ventes de l’album contribueront véritablement à aider la population meurtrie du Bangladesh.

Loading...
© Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous