The War On Drugs joue de nouveaux titres en live

© Youtube

02 nov. 2021 à 10:51Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Le groupe d’Adam Granduciel a offert une belle session à ses fans en interprétant quelques titres du nouvel album I Don’t Live Here Anymore qu’on découvrait vendredi dernier sur Classic 21.

C’est dans le cadre des Tiny Desk sessions qu’il a joué à distance depuis son studio à Burbank en Californie (c’est le principe de ce projet réalisé en plein confinement l’année passée) un set de 4 titres avec la plage titulaire de l’album, "Change", deux singles déjà dévoilés avant l’album, et aussi "Old Skin" et "I Don’t Wanna Wait".

Loading...

 

Adam Granduciel, le leader du groupe, a expliqué avoir pris beaucoup de temps pour peaufiner et donner un son unique à son nouvel album, I Don’t Live Here Anymore, sorti ce 29 octobre.

C’est au micro de Dominique Ragheb, dans l’interview à voir ci-dessous, qu’il explique : "J’ai passé la plus grande partie de l’année 2018 à écrire cet album. A le récrire, l’enregistrer et le réenregistrer…"

War on Drugs : Adam Granduciel parle du nouvel album "I Don’t Live Here Anymore"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le groupe est ensuite entré en studio pendant un seul mois pour l’enregistrement mais le chanteur a voulu travailler encore les morceaux par la suite : "On a passé beaucoup plus de temps sur cet album que sur les précédents. On a essayé du faire du mieux qu’on pouvait".

Concernant le live, l’artiste explique avoir démarré les répétitions il y a peu et travaille déjà à la réinterprétation de ces chansons en concert : "Je pense que pour chaque album que nous avons fait, nous nous demandions toujours la même chose : pouvoir trouver un moyen de tout réinterpréter. Pour que cela soit les mêmes chansons, mais qu’elles fonctionnent. Une fois qu’on aura trouvé la bonne manière de les adapter, ça sera super de les jouer."

Avec I Don’t Live Here Anymore, The War On Drugs annonce son premier album studio en quatre ans. Une tournée en Amérique du Nord et en Europe est prévue. Sa dernière étape aura d’ailleurs lieu en Belgique le samedi 23 avril au Sportpaleis d’Anvers.

Dans le communiqué de presse, on peut lire : "Au cours de ces 15 dernières années, The War On Drugs s’est progressivement imposé comme l’une des grandes références de la scène indie. En créant des morceaux qui transforment un passé brisé en un présent uni et captivant, leur synth rock unique devient le lien parfait entre l’underground et le mainstream. The War On Drugs n’a jamais exprimé cela aussi bien qu’avec sa nouvelle réalisation. Un album rock exceptionnel et puissant, qui reflète les sentiments de l’odyssée personnelle d’Adam Granduciel. Un magnifique exemple de la capacité du rock à pouvoir traduire une expérience en morceaux que nous pouvons partager et en mots qui nous permettent de réfléchir à un avenir meilleur."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous