Jam

The Whitest Boy Alive : Le retour se précise !

The Whitest Boy Alive signe son retour sur scène.

© The Whitest Boy Alive

21 sept. 2022 à 13:13Temps de lecture1 min
Par Nicolas Alsteen

Depuis quelques mois, Erlend Øye ravive ses meilleurs plans. Après avoir reboosté Kings of Convenience avec, à la clé, une excellente tournée internationale, le chanteur norvégien signe cette fois son retour au sein de The Whitest Boy Alive. Pour voir le groupe berlinois en action, il faut pour l'instant se taper Acapulco. Mais ce concert au Mexique préfigure le réveil d'une incroyable machine à danser.

Quand c'est trop, c'est Trópico ! Organisé du 9 au 11 décembre du côté d'Acapulco, le festival Trópico vient de dévoiler une affiche aussi rafraîchissante qu'une boisson au nectar de fruits. À l'affiche, on croise notamment Myd, Charlotte Adigéry & Bolis Pupul, La Femme, Röyksopp, les revenants psychédéliques d'Os Mutantes ou, plus surprenant encore : The Whitest Boy Alive !

Loading...

L’amorce d’un retour

Le groupe berlinois le plus sexy de toute l'histoire de la vague disco-funk avait enterré les espoirs d'un retour sur scène, au printemps 2014, via une annonce de séparation officielle. Après deux albums cultes ("Dreams" en 2006 et "Rules" en 2009), The Whitest Boy Alive rejoignait ainsi le paradis des formations légendaires... Revenu comme par enchantement au large de la Sicile en 2017 (Syracuse), le groupe s'est ensuite fendu de quelques apparitions surprises en Amérique latine...

Loading...

Vive le confinement !

Fin 2019, Erlend Øye, Marcin Öz, Sebastian Maschat et Daniel Nentwig se retrouvent sous le soleil mexicain en vue d'y jouer un show exclusif. Annulé à la dernière minute pour cause de pandémie, le concert de The Whitest Boy Alive est remplacé par une période de confinement ultra stricte. Coincés dans un hôtel bien hype, à Los Cabos, les quatre musiciens cohabitent plus longtemps que prévu. Pour tuer le temps et se rabibocher pleinement, ils entament alors des sessions d'enregistrement. Composé pendant cette fameuse quarantaine, l'album "Quarantine At El Ganzo" (titre de travail) a longtemps constitué un mythe. Le concert annoncé cet hiver à Acapulco - après celui de Roskilde - relance très sérieusement la piste d'un retour aux affaires. Préparez donc vos meilleurs déhanchés de pandas sous ecsta : The Whitest Boy Alive devrait, plus que probablement, nous revenir au printemps 2023 !

Sur le même sujet

Hot Chip : Toujours hot ?

Jam

Sur PAINLESS, Nilüfer Yanya assume pleinement sa vulnérabilité

Jam

Articles recommandés pour vous