L'échappée musicale

Théotime Langlois de Swarte et Justin Taylor nous font découvrir la musique des Frères Francoeur

© Julien Benhamou

29 août 2022 à 13:05Temps de lecture2 min
Par Xavier Flament

En cette rentrée, La matinale de Musiq3 accueille un nouveau chroniqueur, Xavier Flament, responsable de la rubrique Culture du quotidien L’Echo, pour une nouvelle rubrique, L’échappée musicale, qui sera diffusée tous les lundis. Et pour cette rentrée, Xavier nous parle de deux jeunes musiciens et d’un programme musical qui sortira prochainement en disque.

Pour cette première chronique de la rentrée, Xavier Flament a décidé de nous parler de Théotime Langlois de Sawarte et de Justin Taylor, faisant partie de cette nouvelle génération de talents français, comme Thomas Dunford, Jean Rondeau ou Léa Desandre. Ils ont tous les deux reçus une Victoire de la musique classique et ont déjà eu de belles récompensent pour les disques de l’ensemble qu’ils ont créé, le Consort.

Cet été, ils ont donné un concert dans une petite église du Périgord – auquel a assisté Xavier Flament -, présentant un programme de découvertes consacré aux Frères Francoeur. C’est une famille de musiciens français attachés aux 24 Violons du Roy, l’ensemble qu’avait institué Louis XIV, et que les deux artistes se sont attaché à redécouvrir en fouillant dans les archives de la Bibliothèque nationale de France.

Contre toute attente, c’est une musique qui nous parle. Comme ils le disent eux-mêmes pendant le concert, on n’est plus dans le Grand Siècle de Louis XIV mais dans la période plus trouble, plus incertaine de la Régence et de Louis XV ; une époque qui résonne avec la nôtre avec une musique mélancolique, presque romantique, qui tourne un peu sur elle-même et vraiment hypnotique.

Autre originalité, Théotime Langlois de Swarte et Justin Taylor ont truffé les œuvres des frères Francoeur de tubes d’autres compositeurs, comme ça se faisait à l’époque, et qui accrochent l’oreille quand elle risque de décrocher des nouveautés. On a ainsi entendu du Rameau ou "Les barricades mystérieuses" de Couperin.

Et tout cela, ils l’expliquent à tour de rôle au public, avec humour et de façon décomplexée. Et ils font même participer ce public, en bis. Ils ont fait entonner aux spectateurs les huit notes du thème de la "Folia" en boucle, tandis qu’eux improvisaient comme des fous devant le public. Bref, ça ressemblait plus à une église de Harlem qu’à une église du Périgord ! Tout le monde est ressorti avec la banane…

Et ce programme consacré aux frères Francoeur, vous pourrez bientôt le découvrir au disque, puisqu’il sera au cœur du nouvel album des deux artistes, qui sortira le 1er octobre chez Alpha. Et pour vous faire patienter, Xavier Flament vous propose d’en écouter, en primeur, deux extraits.

Echappée musicale

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous