RTBFPasser au contenu
Rechercher

Diables Rouges

Thibaut Courtois, 30 ans... et encore deux grands objectifs sportifs

Une ligue des Champions et un titre avec les Diables, voilà ce qu'il manque au palmarès de Thibaut Courtois qui fête ses 30 ans ce mercredi
11 mai 2022 à 05:30Temps de lecture2 min
Par David Bertrand

30 ans. Un cap que s'apprête à passer Thibaut Courtois qui fête son anniversaire ce mercredi. Alors qu'il aborde un changement de décennie qui compte dans la vie d'un homme, le gardien de l'équipe nationale a encore soif de victoires. Et de titres. Il en compte 6 actuellement (champion de Belgique avec Genk, 3 fois champion d'Espagne avec l'Atletico et le Real, 2 fois champion d'Angleterre). Au total, il a remporté 12 trophées collectifs en club dans les 3 pays (Belgique, Espagne, Angleterre) qui l'ont vu évoluer depuis le début de sa carrière professionnelle à Genk en 2008. Un palmarès plus que respectable mais d'après certains encore incomplet.

Mais que manque-t-il donc encore à l'incroyable palmarès d'un pion plus qu'essentiel du Real Madrid et qui a une nouvelle fois fait étalage de tout son talent cette saison en aidant notamment le club madrilène à remporter son 35e titre (sa 3e Liga individuelle, deux avec le Real une avec l'Atlético)? 

C'est simple, deux choses : la Ligue des Champions et une grande victoire internationale avec les Diables Rouges.

Pour la C1, c'est déjà passé tout près. Avec une finale perdue en 2014 avec l'Atlético Madrid face... au Real Madrid (une lourde défaite 1-4). En cas de victoire cette saison (le 28 mai prochain au stade de France face à Liverpool), le portier belge deviendrait le 5e belge seulement à soulever la coupe aux grandes oreilles après Eric Gerets avec le PSV Eindhoven en 1988, Raymond Goethals (comme coach) avec l'Olympique de Marseille en 1993, Daniel Van Buyten en 2013 avec le Bayern et Divock Origi avec Liverpool en 2019.

Pour le titre international avec l'équipe nationale, c'est aussi passé pas loin. La médaille de bronze russe en 2018 est toujours dans bien des mémoires. Et vu le poste occupé par le belge, on peut s'attendre à ce qu'il poursuive sa carrière après la coupe du monde au Qatar cette année. Il aura 32 ans pour l'Euro allemand en 2024, 34 pour la coupe du monde en Amérique (Canada, Mexique, Etats-Unis). Mais pour gagner un titre, tout le monde le sait, il faut...une équipe capable de le faire. 2026, c'est d'ailleurs l'échéance du contrat du portier belge à la Casa Blanca. Poursuivra pas, poursuivra pas?

Mais ce qui manque probablement le plus actuellement au palmarès du Limbourgeois, c'est une récompense individuelle d'envergure internationale. Certes, il a déjà été désigné gardien de l'année en Liga (3 fois) et en Premier League (2 fois) mais aussi meilleur dernier homme de la coupe du monde en 2018 et élu gardien de l'année (là aussi en 2018). Mais pour ce joueur assoiffé de titres et de victoires, ce n'est pas assez. D'autant que ces récompenses personnelles commencent à dater.

Une chose est certaine, la soirée d'anniversaire ce mercredi devrait être calme vu les échéances qui attendent Thibaut Courtois (fin de saison en Espagne et finale de la ligues des champions) dont un match de championnat, certes pour du beurre, ce jeudi face à Levante.

Articles recommandés pour vous