Culture & Musique

Tik Tok à l’origine du come – back des musiques vintage ?

07 déc. 2021 à 13:39Temps de lecture2 min
Par AFP

Pour les jeunes mélomanes, "old is the new cool". Les Américains appartenant à la génération Z apprécient tout particulièrement les morceaux sortis des décennies avant leur naissance, selon une récente étude. A tel point que certains ont l’impression de ne pas être nés à la bonne époque musicale.

Pour beaucoup, le mois de décembre est propice à une rétrospective musicale. Le géant suédois Spotify en propose une personnalisée et interactive à ses abonnés depuis 2016. Dans le même esprit, la société Dolby Laboratories profite de la fin d’année pour s’intéresser aux habitudes de consommation musicale des Américains. Deux mille d’entre eux ont ainsi été interrogés mi-novembre pour découvrir ce qui les fait groover.

Il s’avère que plus de deux tiers des répondants passent plus de temps à écouter à de la musique chaque jour que l’année précédente. La majorité d’entre eux dédie même quotidiennement quatre heures ou plus à cette activité. Cette tendance est particulièrement marquée chez les membres de la génération Z, ces jeunes nés entre 1997 et 2010. Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils ne consacrent pas ces heures à découvrir les dernières nouveautés de leurs contemporains. Ils se plongent plutôt dans les discographies d’artistes comme Fleetwood Mac, Matthew Wilder et a-HA.

Vive les années 2000

Selon le sondage de Dolby, près de 70% des jeunes répondants disent avoir récemment découvert une chanson sortie il y a plus d’une décennie. Plus de deux tiers d’entre eux affirment aussi s’être familiarisés avec un morceau ou un album de légende durant ces deux dernières années. Le phénomène est tel que certains Z ne se reconnaissent pas dans les productions musicales de leur temps : 80% de ceux interrogés sont convaincus d’être nés à la mauvaise époque ! La plupart estime qu’ils auraient préféré vivre leur jeunesse durant les années 2000, lorsque des morceaux comme "Toxic" de Britney Spears et "Potential Breakup Song" d’Aly & AJ figuraient dans tous les classements musicaux.

Britney Spears - Toxic (Official HD Video)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce retour en grâce de l’esthétique des années 2000, souvent désignée sur Internet comme Y2K, est lié à la place prépondérante qu’occupent désormais des réseaux sociaux comme TikTok dans l’industrie musicale. La preuve avec la pop punk, ce genre musical que l’on pensait tombé en désuétude depuis le début des années 2000. Il a fait depuis peu son grand come-back auprès de la jeunesse américaine sous l’impulsion d’artistes comme Olivia Rodrigo, Willow Smith, Machine Gun Kelly… et de TikTok. Le hashtag #poppunk cumule actuellement plus de 1,2 milliard de vues sur la plateforme, montrant aux plus sceptiques (ou au moins nostalgiques) que le genre est plus vivant que jamais.

Par ailleurs, les réseaux sociaux sont une grande source d’inspiration musicale pour de nombreux Américains. Ils sont 57% à affirmer que c’est par ce biais qu’ils découvrent de nouveaux morceaux ou artistes. Les challenges peuvent les y aider, surtout s’ils cherchent à se familiariser avec des sonorités "vintage". Près d’un quart des répondants ayant récemment écouté une chanson sortie il y a plus d’une décennie attribuent cette découverte à une vidéo virale sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Les artistes vont-ils préférer TikTok à Spotify ?

Culture web

A 92 ans, une légende de la chanson au Malawi, enflamme TikTok

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous