La Trois

Toots Thielemans : L'incroyable destin d'un ketje de Bruxelles

© © Tous droits réservés

22 août 2022 à 08:25 - mise à jour 22 août 2022 à 08:46Temps de lecture1 min
Par Ariane Denis

Dans ce portrait de Thierry Loreau et Pierre Barré, Toots raconte sa prodigieuse ascension, de sa naissance dans le quartier populaire des Marolles à Bruxelles, en passant par sa réussite aux Etats-Unis jusqu’à son statut de vedette internationale de la musique. 

A ne pas manquer le lundi 22 août à 22h10 sur La Une et le vendredi 26 août à 23h00 sur la Trois.  Et à revoir sur AUVIO si vous l'avez manqué

 

Une longue carrière

© Tous droits réservés

La longue carrière de Toots est ici évoquée à l’aide de nombreuses archives et de commentaires de sa mère, de son manager et de Raymond Devos, de ses amis musiciens Paul Simon, Billy Joel et Ozark Henry dans le monde du rock, de Herbie Hancock, Kenny Werner, Jaco Pastorius, Hein van de Geyn, Philip Catherine, Nathalie Loriers, Bruno Castellucci et de bien d’autres encore dans le domaine du jazz.

Mais plutôt que de se tourner uniquement vers son passé, Toots souhaitait également montrer qu’à 86 ans (à l'époque du film), son calendrier restait très chargé puisqu’il donnait encore plus de 100 concerts par an dans le monde entier.

 

 

Un calendrier très chargé

© Tous droits réservés

Toujours accompagné de son fidèle harmonica, Toots nous emmène en tournée durant l’été 2008 dans le sud de la Suède, au Middelheim Jazz Festival ainsi que dans la salle mythique du Concertgebouw d’Amsterdam pleine à craquer.

Partout, aussi bien au Carnegie Hall de New York que dans un bar de Rio, la gentillesse, l’humour, l’émotion, le talent et la virtuosité de Toots sont salués par un public debout, transporté, débordant d’enthousiasme, toujours prêt à partager avec lui ces moments d’exception que sont chacun de ses concerts.

Articles recommandés pour vous