Hainaut Matin

Top le web de VivaCité : 12 h après la mise en ligne d'un article le concernant, découvrez la bonne nouvelle que vient de recevoir le chanteur Antoine Armendan !

Top le web de VivaCité : 12 h après la mise en ligne d’un article le concernant, découvrez la bonne nouvelle que vient de recevoir le chanteur Antoine Armendan !

© Tous droits réservés

22 avr. 2020 à 20:09 - mise à jour 22 avr. 2020 à 20:09Temps de lecture2 min
Par Carine Bresse

Il y a quelques heures, nous vous faisions découvrir le talent d’un artiste d’Enghien Antoine Armedan. Antoine signe un titre dans lequel il parle du personnel soignant et des actifs du confinement.

" Ensemble, c’est tout " est mélodieux, moderne et radiophonique. Nous n’aurions pas compris les pros du métier s’ils étaient restés insensibles au message de l’artiste.

Antoine vient de nous contacter pour nous informer qu’il a signé avec le label 30 Février/Pias, le début d’une longue et belle histoire que nous suivrons avec beaucoup de plaisir et d’attention. Bravo et bonne chance Antoine !

On se doute que les négociations avaient débuté au préalable mais on ne peut s’empêcher de penser qu’un petit détour quotidien par le web de VivaCité ne peut que suggérer de bonnes idées !

Regarde en arrière, tu te souviens, des courses folles chaque matin… "" On ne pourra plus faire comme avant… "

On découvre, on écoute et on réécoute sans modération Antoine Armedan, chanteur auteur-compositeur d’Enghien, aussi sympathique et beau que talentueux. Dans sa dernière création, il a laissé libre cours à son imagination pour rendre hommage au personnel soignant, parler aux actifs contraints de rester chez eux pendant la crise sanitaire et poser un regard personnel sur le quotidien de cette période singulière et inédite.

Le titre aux couleurs de la nouvelle chanson française mélodieuse et engagée dresse un portrait réaliste d’hier, aujourd’hui et demain.

La crise du covid 19 n’a pas affecté sa créativité : " Mon inspiration vient du confinement, du fait de rester chez soi et d’expérimenter cette lenteur du quotidien, d’avoir la chance de l’expérimenter parce que tout le monde ne peut pas le faire".

Les courageux l’ont inspiré. " En écrivant la chanson, j’ai eu beaucoup de pensées pour le corps médical et toutes celles et ceux qui continuent à travailler ".

Je suis toujours créatif dans la contrainte. Chaque fois que je me retrouve dans une situation particulière, cela m’amène d’office à la créativité ".

Le clip associé est très plaisant à découvrir lui aussi. En sage confiné, respectueux des consignes, l’artiste n’a pas été bien loin pour le réaliser : " J’ai cette immense chance d’avoir un petit jardin. J’ai pris mon appareil photo. J’ai filmé des petites scènes, des gros plans en me disant que cela irait bien comme support aux paroles de la chanson ".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Antoine Armedan, sous la pluie

Les enfants de choeur

Articles recommandés pour vous