Regions

Torgny : les élèves de l’école communale de Harnoncourt ont participé aux vendanges

Photo prétexte.

© 2003 AFP

Sur les hauteurs de Torgny, les élèves de 5e et 6e primaires s’activent dans le clos de l’épinette. Ce vignoble appartenait jusqu’à il y a peu à un particulier aujourd’hui décédé. Ecoculture, qui gère également le Poirier du Loup, se charge actuellement de son entretien. À l’aide d’une vendangette, les enfants ont donc rempli leur petit cageot. "Je n’avais jamais fait ça auparavant, mais c’est très chouette ! Je suis contente que les professeurs nous ont proposé de faire cette activité", nous explique l’une des élèves de l’école. "J’aimerais collecter au moins une centaine de grappes !", ajoute sa copine.

S'initier à la viticulture

Le but de l’activité est similaire à l’objectif que souhaite atteindre Ecoculture avec le Poirier du Loup : offrir la possibilité à des personnes de s’initier au monde de la viticulture en participant à la vie du vignoble. "On a toujours voulu que ce soit pédagogique. On travaille depuis des années avec l’ASBL La Toupie, également. L’objectif est le même. C’est l’occasion, pour ces enfants, de découvrir aussi une richesse de leur Commune. On espère qu’ils rejoindront le projet de manière plus assidue, aussi", nous explique Michel Crucifix, le chef des cultures.

Pour les enseignants, c’est aussi un bon moyen de sortir de la classe et de mener des projets à la façon de l’école dite "du dehors". "Grâce à cette sortie, je peux aborder des thématiques comme la photosynthèse et la nature, par exemple. Les enfants sont généralement plus attentifs qu’en classe, c’est un bon moyen pour apprendre d’une manière ludique", ajoute Madame Julie, l’institutrice de l’école de Harnoncourt.

Sur le même sujet

Le Vin des Femmes : découvrez les 4 vigneronnes belges mises à l’honneur lors des Sofitel Wine Days 2022

Bonnes adresses

Articles recommandés pour vous