RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Tour de France : j’ai reconnu le contre-la-montre de Copenhague, vitesse, vent et pavés !

30 juin 2022 à 15:11Temps de lecture2 min
Par Gérald Wery

Le meilleur moyen de se déplacer à Copenhague, c’est le vélo. Il y a d’ailleurs plus de vélos ici que d’habitants ! J’ai donc loué un vélo à l’hôtel. Ils n’avaient pas de vélo de chrono. Dommage ! Me voici donc au guidon d’un vélo de ville qui doit au moins peser deux fois le poids de celui qu’utiliseront demain dès 16h00 les 176 coureurs du Tour de France 2022.

Très facile et sécurisant de reconnaître le parcours !
Très facile et sécurisant de reconnaître le parcours ! © Tous droits réservés

La vitesse sera très élevée !

Première constatation, il est particulièrement évident et sécurisant de se déplacer à vélo à Copenhague. Les pistes cyclables sont larges et en hauteur par rapport à la chaussée. Des feux de circulation spécifiques sont présents pour les vélos à chaque carrefour. Et ça pédale plutôt bien et avec fluidité ici, quel que soit l’âge des habitants de la ville !

Deuxième constatation, la vitesse sur le chrono de demain sera très élevée. Le parcours de 13,2 kilomètres est essentiellement plat. Il y a juste un léger faux plat qui suit une relance dans le dernier tiers du tracé. Autant écrire rien ! Il emprunte essentiellement des avenues larges qui vont permettre de garder beaucoup de vitesse lors des changements de direction essentiellement à 90 degrés. Les coureurs vont pouvoir dessiner des lignes de trajectoires rapides et tendues à quelques exceptions près. La finesse et la précision du pilotage pour garder un maximum de vitesse devraient être intéressantes!

 

La surprise ? Les pavés !
La surprise ? Les pavés ! © Tous droits réservés

Beaucoup de vent et un peu de pavés !

Franchement je ne m’y attendais pas. Qu’est-ce qu’il y a du vent tout au long du parcours ! C'est la troisième constatation. Au guidon de mon vélo poids lourd qui n’a pas été conçu en soufflerie aérodynamique, je dirais qu’il y a au moins 65% du tracé où le vent ne sera pas le meilleur ami du coureur.

J’y vois deux explications. Il y a la Mer Baltique toute proche. Il y a aussi l’architecture de la ville construite de manière quadrillée. Cette architecture génère énormément de courants d’air et on a rarement la sensation d’être aidé par le vent sauf lorsqu’on passe devant le stade de foot de Copenhague, le Parken Stadium.

Enfin, la surprise du chef ce sont les pavés. C'est la dernière constatation. Bon, on ne s’emballe pas non plus ! Moins d’1 kilomètre de pavés. Juste un passage obligé sur la place du Palais Royal, histoire que ce chrono soit aussi une visite complète des plus beaux endroits de Copenhague pour les millions d’internautes et de téléspectateurs qui suivront cette première étape du Tour de France 2022. Ceci étant, il y a clairement un risque de chute dans le premier virage qui mène à la place du Palais Royal avec ces vélos de chrono ultra-rigides qui ne sont absolument pas prévus pour absorber ce type de chocs. Bref, ça va tabasser ! Et ça pourrait peut-être empêcher de battre le record de plus de 52 km/h de moyenne établi par Geraint Thomas en 2017 lors du prologue de Düsseldorf. A suivre donc. Ca va être bien!

La Räduspladsen sera noire de monde face à la ligne d’arrivée et au podium.
La Räduspladsen sera noire de monde face à la ligne d’arrivée et au podium. © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Le Tour de France démarre sur les chapeaux de roues avec Sum et son humour

Le 8/9

Articles recommandés pour vous