RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tour de France: les spectateurs priés de porter un masque

Richard Carapaz, encouragé par un supporter
19 août 2020 à 17:57Temps de lecture1 min
Par AFP

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a appelé les spectateurs en bord de route à porter un masque pendant la Grande Boucle (29 août-20 septembre), une question de "bon sens" face à l'augmentation des cas de coronavirus.

"Pour les spectateurs, sur la route, il n'y a clairement pas de question à se poser. J'aime le vélo, j'aime le Tour, le bon sens indique qu'il faut porter le masque, même si l'obligation formelle de le faire dépend des préfets des 32 départements traversés", a lancé M. Prudhomme lors d'une conférence de presse mercredi à Nice, d'où partira le Tour le 29 août.

Sur le dernier Critérium du Dauphiné, organisé comme le Tour de France par Amaury Sport Organisation (ASO) et qui traversait cinq départements, quatre préfets sur cinq avaient déjà pris une telle mesure.

Car si les organisateurs ont la possibilité de contrôler le port du masque et le respect des gestes barrières aux départs et arrivées, l'opération est plus complexe sur la route et ne dépend pas d'eux.

Lors des différentes épreuves cyclistes de l'été, les coureurs ont régulièrement exprimé leurs inquiétudes sur le sujet. "Les gens ne se rendent pas compte que quand ils viennent crier à 40 centimètres pour nous encourager, il y a un risque", estimait par exemple il y a quelques jours Julien Bernard (Trek) sur la Route d'Occitanie.

Le scénario noir pour les organisateurs serait qu'un cas de Covid-19 soit détecté dans le peloton.

 

Articles recommandés pour vous