Cyclisme

Tour de Suisse : Aleksandr Vlasov fait coup double, Evenepoel perd plus de deux minutes

Aleksandr Vlasov est le vainqueur de la cinquième étape du Tour de Suisse.
15 juin 2022 à 23:00 - mise à jour 16 juin 2022 à 15:11Temps de lecture2 min
Par Raphaël Deby

Aleksandr Vlasov était le plus fort sur la cinquième étape du Tour de Suisse. En s’imposant au sprint devant d’autres favoris, le Russe s’empare, par la même occasion, de la tunique de leader. De son côté, Remco Evenepoel a perdu beaucoup de temps.

Avant que la course ne commence, l’actualité était déjà bien animée avec le retrait de l’équipe Jumbo-Visma pour cause de Covid mais également Adam Yates (INEOS Grenadiers) et trois coureurs de l’équipe DSM : Soren Kragh Andersen, Casper Pedersen et Cees Bol.

La 5e étape du Tour de Suisse promettait du spectacle avec un parcours long de 190,1 km ce jeudi entre Ambri et Novazzano et deux dernières heures de course durant lesquels le plat est quasiment inexistant. Assez vite, un groupe de cinq coureurs prend la poudre d’escampette, notamment avec le Suisse Silvan Dillier (Alpecin-Fenix) et le Danois Alexander Kamp (Trek-Segafredo).

À 62 kilomètres de l’arrivée, le premier événement de la journée a lieu lorsque le maillot jaune Stephen Williams (Bahrain – Victorious) n’arrive plus à suivre le rythme du peloton. Devant, Kamp et Dillier ne sont plus qu’à deux alors que l’équipe INEOS Grenadiers de Geraint Thomas fait le travail. À 36 kilomètres du but, Kamp doit laisser partir Dillier qui n’est repris qu’à quatorze kilomètres de la ligne.

Entre-temps, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) ne sait pas suivre. Il réussit à rentrer dans le peloton grâce au soutien de deux coéquipiers. Dans l’avant-dernière ascension, le jeune coureur doit de nouveau laisser le peloton filer, définitivement, cette fois.

Juste avant le sommet de l’avant-dernière ascension, Jakob Fuglsang (Israel – Premier Tech) est le premier favori à se montrer mais un grand nombre de ses concurrents arrive à le suivre. Dans la descente, Thomas Pidcock (INEOS Grenadiesr) et Maximilian Schachmann (BORA – hansgrohe) tentent leur chance mais ne parviennent pas à prendre suffisamment d’avance, la faute notamment à un saut de chaîne de l’Allemand.

L’entente dans le groupe de tête, composé d’une quinzaine de membres, est très mauvaise. Cela permet à Fuglsang de sortir à nouveau alors que Thomas, Aleksandr Vlasov (BORA – hansgrohe) et Neilson Powless (EF Education-EasyPost) sortent derrière mais ne collaborent pas bien. Le Russe décide alors de partir seul et revient sur la tête, accompagné par Thomas, suivi un peu plus tard par Powless et Schachmann.

Malgré la réduction de l’écart avec les poursuivants, la victoire se dispute entre les cinq hommes au sprint. Vlasov se montre le plus rapide devant Powless et Fuglsang et en profite pour s’emparer de la tunique de leader. Bien plus loin, Evenepoel arrive avec plus de deux minutes de retard.

Loading...

Revivez l'étape en direct commenté

Loading...

Sur le même sujet

Cluster au Tour de Suisse ? Yates, Kragh Andersen, Pedersen et Bol non partants après un test positif au Covid

Cyclisme

Articles recommandés pour vous