Les Classiques - Cyclisme

Tour des Flandres : une équipe Quick Step "moins forte mais qui garde espoir"

Cyclisme : Kasper Asgreen et les coureurs Quick Step-Alpha Vinyl en reconnaissance sur les routes du Tour des Flandres.

© Belga

À trois jours du Tour des Flandres, les coureurs Quick Step-Alpha Vinyl ont répondu aux questions de la presse ce jeudi, lors d’une vidéoconférence en virtuel. Le Danois Kasper Asgreen sera le leader de la formation belge.

Plutôt habituée à compter sur son collectif, Quick Step-Alpha Vinyl doit cette fois revoir ses plans. La formation belge fait face à plusieurs malades depuis le début de l’année et elle arrive sur la grande messe du Tour des Flandres avec un noyau diminué. Du coup, le tenant du titre Kasper Asgreen va endosser quasiment à lui seul le rôle de leader.

"Évidemment ce serait incroyable de pouvoir gagner à nouveau le Tour des Flandres, je vais faire de mon mieux mais ce sera très difficile. Je suis déjà content d’avoir pu le faire une fois dans ma carrière. Cette année, je vais effectivement prendre le départ comme un leader unique. L’an dernier, il y avait aussi Julian Alaphilippe dans l’équipe et on partageait ce leadership. Il n’est pas là cette fois, ça veut dire que je vais rouler cette course un peu différemment. Avec les maladies, je dois reconnaître que l’équipe est moins forte que l’an dernier", confie Kasper Asgreen.

Le Danois qui a aussi réagi au probable forfait de Wout van Aert. "C’était le leader de la plus forte équipe du peloton. Son absence changerait bien évidemment les choses et la tactique de son équipe. Je pense que si Wout van Aert n’est pas là, on va voir une équipe Jumbo-Visma très agressive, car ils ont d’autres coureurs très costauds. Je ne sais pas dire à l’avance où va se jouer la course, c’est souvent quelque chose que l’on sait une fois la ligne d’arrivée franchie, mais moi, j’espère avoir une course longue et difficile. Ce type de scénario convient à mes qualités et j’espère donc que cela va se décanter très vite".

Aux côtés de Kasper, Florian Sénéchal pourra lui aussi revendiquer un rôle de coureur protégé. "Je me sens très bien, voire mieux que l’an passé à la même période. Mais à cause de la malchance, je n’ai pas pu le prouver sur les dernières courses. Je veux maintenant mettre ça derrière moi et je suis concentré sur dimanche", assure le coureur français. Zdenek Stybar et Yves Lampaert ont eux bien conscience qu’ils seront probablement trop courts pour accompagner les meilleurs.

Un Wolfpack qui fait un peu pschitt...

L’équipe Quick Step-Alpha Vinyl n’est pas vraiment dans une spirale positive depuis le début des classiques flandriennes. Le compteur affiche tout de même 17 victoires depuis le début de l’année, mais sur les pavés, les hommes de Patrick Lefevere sont assez absents. Il y a les malades, les coureurs qui n’ont pas le niveau de forme espéré et on peut ajouter à cela l’absence de Julian Alaphilippe (qui a décidé de tout miser sur les Ardennaises en 2022). Résultat, vous obtenez un Wolfpack qui fait un peu pschitt… et le manager ne s’en cache pas.

"On doit accepter le fait que nous ne sommes pas les favoris", reconnaît un Patrick Lefevere toussotant et lui aussi malade. "Heureusement pour nous, Paris-Roubaix est cette année repoussé d’une semaine, ça nous aidera peut-être à retrouver la forme. Il y a eu 11 coureurs malades dans l’équipe, moi-même je suis malade et isolé chez moi. Mais je garde espoir, car je vois malgré tout du progrès. On a toujours quelque chose à apprendre des moments difficiles et paniquer n’est jamais une bonne chose… Kasper Asgreen est là et je compte aussi sur Florian Sénéchal. Je pense qu’il ne faut pas construire notre tactique en se focalisant sur la roue de Mathieu Van der Poel par exemple. Par rapport à la possible absence de Wout van Aert, évidemment que ça va changer les choses. C’est un gars qui roule toujours à bloc, il ne calcule pas, ne joue pas. Sans lui, la course ne sera pas la même", analyse Patrick Lefevere.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous