RTBFPasser au contenu
Rechercher

Viva Week-End

Tourisme : Amiens : cathédrale, jardins flottants, art de vivre, la ville idéale selon Jules Verne

13 mars 2022 à 05:50Temps de lecture3 min
Par Carine Bresse

Une cathédrale, des jardins flottants et des quartiers branchés, la capitale de la Picardie a de quoi attirer les flâneurs et les curieux de tous âges. Les Belges s’étonneront de son surnom de " Petite Venise du Nord " qu’ils pensaient exclusivement attribué à Bruges en Belgique !

Dans les Hauts-de-France, le chef-lieu de la Somme est aussi la patrie de cœur de Jules Verne.

 

Au cœur de la ville, la majestuosité de la cathédrale gothique bordée de ruelles pavées impressionne. L’édifice gothique, long de 145 m, fut érigé au 13ème siècle grâce à la richesse de la ville au Moyen-Age et suite aussi à l’incendie de la première cathédrale romane.

 

Avec ses 200 000 m³, Notre-Dame d’Amiens est la plus grande cathédrale médiévale au monde et la deuxième en termes de superficie après celle de Yamoussoukro, capitale de la Côte d’Ivoire. Elle est aussi deux fois plus grande que Notre-Dame de Paris. Ce n’est pas anodin de les comparer. Ses deux tours asymétriques et barlongues, c’est-à-dire moins épaisses que larges, sont reliées entre elles par la galerie des sonneurs inspirée par la cathédrale parisienne.

Bien qu’elle soit une particularité visuelle, l’asymétrie des tours n’est pas exceptionnelle. Les bâtisseurs du Moyen Age semblaient se moquer de cette uniformité qui n’en est pas une.

La cathédrale a perdu la plupart de ses vitraux d’origine mais elle est réputée pour ses sculptures gothiques du XIIIème siècle.

Depuis 1981, l’édifice est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le beffroi, lui aussi patrimoine de l’Unesco, est l’autre point de repère de la ville.

 

Les hortillonnages

Ils font la fierté des habitants de la région. Les jardins flottants et leurs dédales de 67 km de rieux datant du Moyen-Age couvrent 300 hectares d’anciens marais situés à l’est de la ville.

Autrefois, ils n’étaient que maraîchages où l’homme cultivait des poireaux, des choux et des carottes pour les Amiénois. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une poignée d’hortillons de terre noire et fertile où chaque samedi, les maraîchers vendent leurs produits et légumes frais sur l’eau dans le quartier Saint-Leu.

Le jeudi soir, de 17 h à 21 h, sur l’île aux fruits, les producteurs de fruits et légumes vendent leurs produits à côté d’artistes qui y donnent des concerts.

Les parcelles sont aussi devenues des jardins d’agrément pour les habitants du coin en quête de nature et de ressourcement.

On les visite en barque avec un guide, en barque autonome, en bateau, à pied, à vélo, en canoë ou en kayak. On peut aussi y loger dans les cabanes !

Le quartier Saint-Leu

Traversé par la Somme et bordé de maisons en pans de bois, le quartier prend des airs de Venise du Nord. Né au Moyen-Age, il est aujourd’hui le quartier branché de la ville.

 

Une architecture remarquable

Amiens se distingue aussi par des bâtiments remarquables. Outre la cathédrale, le beffroi, symbole des libertés communales qui accueillait autrefois les réunions des notables de la ville avant d’être affecté en salle d’archives, magasin d’armes et en prison est lui aussi un édifice de valeur. Depuis 2005, au même titre que les beffrois de France et de Belgique, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les collections du Musée d’art et d’archéologie de Picardie sont exposées dans un palais construit entre 1855 et 1867 sur base du modèle de l’agrandissement contemporain du palais du Louvre de Napoléon III. Construit autour d’une cour centrale, il est le premier édifice érigé en France en vue d’être dédié à un musée des Beaux-Arts. Il servit d’ailleurs de modèle pour d’autres villes.

 

La ville idéale selon Jules Verne

Bien que né à Nantes, Jules Verne affichait son amour pour Amiens, " ville idéale " selon ses dires. Durant une vingtaine d’années, le célèbre écrivain français y vécut et y écrit la majeure partie de ses œuvres. Il y émit également son dernier souffle le 24 mars 1905. Sa résidence de quatre niveaux est un musée qui abrite sa vie, son œuvre et son action publique.

 

Un zoo

A deux pas du centre-ville, Amiens possède aussi un magnifique zoo.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Sur le même sujet

Tourisme : le parc d’Enghien a alimenté les serres royales de Laeken

Viva Week-End

Tourisme : Découvrez l’abbaye d’Aulne près de Thuin, dans la « Vallée de la Paix »

Viva Week-End

Articles recommandés pour vous