RTBFPasser au contenu

Viva Week-End

Tourisme : Le Fourneau Saint Michel près de Saint-Hubert, un village unique en son genre

Tourisme : Le Fourneau Saint Michel près de Saint-Hubert, un village unique en son genre
22 mai 2022 à 04:493 min
Par Carine Bresse

Avant les années septante, le village dans son état actuel n’existait pas alors que les moindres briques, pans de murs et objets datent des 19ème et 20ème siècles. Comment dès lors ces hameaux ont-ils vu le jour ? Que cache leur histoire singulière ?

Au cœur des vallons de l’Ardenne, à deux pas de Saint-Hubert, le domaine provincial du Fourneau Saint-Michel conte une page de l’histoire du patrimoine exceptionnel wallon. Le remarquable ensemble architectural est consacré au mode de vie de l’Ardenne d’autrefois.

Le musée à ciel ouvert est un puzzle d’habitations issues de différentes régions de Wallonie, ce qui en fait un endroit singulier et unique.

Le site se compose de deux entités distinctes et complémentaires : le Musée de plein air et le Musée du Fer.

 

Le Musée de Plein Air

Avec ses 40 hectares dédiés à la vie rurale dont le principal objectif est la sauvegarde du patrimoine bâti, le Musée de Plein Air est sans doute le plus impressionnant. Plusieurs bâtiments des 19ème et 20ème siècles ont été transplantés pour reconstituer un village à part entière composé d’une petite école, d’une chapelle, d’une imprimerie, de fours à pains, d’un magasin, …

La fabuleuse idée et l’extraordinaire prouesse furent de transplanter à l’identique des bâtiments de régions différentes du sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse pour recréer un village singulier constitué de plusieurs petits hameaux.

 

Dans les années 60, une campagne de prospection a permis de recenser des bâtiments anciens et représentatifs de l’habitat du sud de la Wallonie. Bien souvent en péril, ces maisons, granges, hangars, écoles et autres ont été sauvegardés. Démontées pierre par pierre et reconstruite fidèlement aux plans d’origine, ces bâtisses connaissent depuis une seconde vie. Au début des années septante, le musée ouvre ses portes.

Le mobilier et les objets sont d’époque comme si les habitants n’avaient jamais cessé d’y vivre. Le dernier recensement fait état de plus de 20 000 objets authentiques.

 

Le Musée du Fer

L’unique haut-fourneau au charbon de bois in situ de Belgique y est précieusement conservé.

Les bâtiments, témoins remarquables d’une industrie du fer florissante en terre luxembourgeoise aux 17è et 18è siècles, permettent de découvrir les techniques de fabrication de la fonte ainsi que d’apprécier l’importance et l’usage du fer dans la vie quotidienne d’autrefois. Le musée 2.0 fait aussi la part belle aux nouvelles technologies : écrans tactiles, vidéos, … Un musée qui parle du passé, mais de façon moderne.

Un brin d’histoire

Jadis, un modeste prieuré bénédictin occupait les lieux lorsqu’en 1771, Nicolas Spirlet, dernier abbé de l’abbaye de Saint-Hubert y établit une forge et un fourneau, l’un des plus modernes de l’époque. Vendu en 1797 et revendu en 1942, le site est classé au patrimoine national belge en 1952. Dans les années 60, le projet de site de conservation du patrimoine architectural est amorcé.

 

La nature

Le site comprend trois grands milieux qui en font un biotope varié de toute beauté : les prairies mésophiles et humides, les parcelles boisées en feuillus et résineux ainsi que les eaux stagnantes et courantes.

Le Fourneau est un lieu d’étude et d’expérimentation pour la sauvegarde de l’environnement.

De par la grande diversité des espèces qui y sont recensées, le site présente également un intérêt indéniable pour la flore et la faune du sud de la Belgique. Certaines espèces considérées comme menacées y sont préservées.

 

La visite

Toits de paille, maison à colombage, murs en pierre de pays, bâtiments chaulés, objets d’antan qui nous révèlent leur histoire… Chacun a le loisir de passer le temps qu’il le souhaite dans les maisons et bâtiments afin d’immortaliser des clichés et sentir le mode de vie d’autrefois.

La visite prend aisément une petite journée. Le site est par endroits difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite et poussettes d’enfants.

Petits et grands profiteront des aspects récréatifs et culinaires du site.

Ad : 5 € – 2 € pour les enfants de 6 à 12 ans.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Sur le même sujet

19 juin 2022 à 04:51
3 min
12 juin 2022 à 04:50
3 min

Articles recommandés pour vous