Tendances Première

Tout juste papa ? Toutes les clés pour vivre au mieux cette formidable aventure

Tendances Première: Les Tribus

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Votre bébé vient d'arriver au monde ! Félicitations ! L'aventure ne fait bien sûr que commencer : il va désormais falloir vous adapter, vous organiser et improviser, mais aussi inventer un nouveau "nous", tout au long de ce chemin qu'est la paternité. De la naissance à 3 ans, un livre donne aux papas tous les conseils indispensables !

Partant du constat que les livres pour les papas sont beaucoup moins fréquents que pour les mamans et que les papas ne trouvent pas toujours réponse à leurs questions, le Dr Nicolas Evrard et Clémentine Fitaire publient Tout juste papa (Ed. Eyrolles)

C'est la suite logique de Papa dans quelques mois, qui accompagne le père, mais aussi la mère, pendant la grossesse. 

Un besoin de réponses

L'ouvrage rencontre une réelle demande de la part des papas, qui sont de plus en plus investis dans l'éducation, dès les premiers jours, observe le Dr Nicolas Evrard. Ils ont besoin de réponses par rapport à leur compagne et à leurs enfants.

"La parole s'est vraiment libérée. Et si on parle de plus en plus des droits de la femme, en parallèle, il y a aussi les pères qui veulent prendre une place de plus en plus importante. Ils veulent s'investir dans cette vie de couple et dans cette vie familiale. C'est formidable que de plus en plus de jeunes pères en parlent entre eux. Il y a eu aussi la parole de blogueurs, d'influenceurs, qui a aussi extrêmement compté."

La différence fondamentale avec un livre dédié aux mamans réside dans le langage, qui est plus masculin.

"On va plus s'attacher à certaines choses pratiques. On essaie d'aborder les choses avec cette psychologie masculine."

© Getty Images

Faciliter la communication

La communication avec l'enfant est a priori inconnue au père, et donc parfois difficile. Elle passe par le geste, le regard, les attitudes, l'écoute du nourrisson.

La mère, qui a éprouvé beaucoup de ressentis pendant la grossesse, a déjà, bien souvent, pu développer un sixième ou un septième sens, explique le Dr Nicolas Evrard. Elle a notamment pu discuter davantage avec le gynécologue ou la sage-femme. Le papa est d'ailleurs encouragé à participer à ces rendez-vous. Tout comme aux séances d'haptonomie, qui permettent de communiquer avec le futur bébé et, au papa, de déjà pouvoir s'impliquer dans la relation.

Pour favoriser la communication, il est important que le papa s'investisse dès le début dans la vie du bébé, en participant aux soins, en donnant le biberon, etc.

Le livre apporte des informations utiles qui permettent au papa de participer aux décisions de manière plus éclairée, notamment sur l'alimentation au sein ou au biberon. 

"Savoir si vous êtes pour ou contre l'allaitement, cela concerne d'abord la femme. Mais il y a bien entendu une discussion à avoir au sein du couple. C'est vrai que l'homme ne sait pas exactement toutes les difficultés qu'il y a lors de l'allaitement : il peut y avoir des crevasses sur le mamelon, des problèmes d'engorgement, au pire une mammite. "

La période du post partum n'est pas très facile non plus pour la maman, tant physiquement que psychologiquement. Il est important de mettre des mots sur tous ces sujets et de les expliquer au père pour qu'il puisse en discuter avec sa compagne, souligne le Dr Nicolas Evrard.

S’impliquer le plus tôt possible

Tous les papas sont confrontés aux mêmes étapes, aux mêmes questionnements, aux mêmes difficultés, notamment de sommeil, aux mêmes incompréhensions.

En mettant l'accent sur les papas, le livre leur démontre qu'ils peuvent s'impliquer, et même plus qu'ils ne le pensaient.

"Certains pères peuvent avoir un peu peur de s'impliquer, mais s'ils veulent avoir une relation la plus saine et la plus naturelle possible avec leur enfant, ils doivent s'impliquer le plus tôt possible et ils n'ont pas forcément les clés pour le faire. Les mères n'ont pas toutes les clés non plus. Mais ils peuvent en discuter entre eux, parce que, sur certains éléments, ils n'ont pas toute la science infuse."

Et s'il y a des questionnements, il ne faut pas hésiter à se tourner vers une infirmière puéricultrice, une sage-femme ou un autre professionnel de la santé. "C'est intéressant de voir, dans certains ateliers animés par des puéricultrices, les pères de plus en plus présents."

A découvrir : le podcast Moi, papa d'Adrien Devyver.

Un podcast natif qui vous plonge dans l’univers de la parentalité, avec un accent sur le rôle du papa. Adrien Devyver est entouré de pères investis et curieux mais aussi d’experts de la petite enfance. Ensemble, ils abordent les joies mais aussi les difficultés de la paternité.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous