RTBFPasser au contenu

Tennis

Tout près de l’exploit, David Goffin éliminé avec les honneurs contre Rafael Nadal à Madrid

David Goffin a gagné un set sur terre battue contre Nadal pour la 2e fois de sa carrière.
05 mai 2022 à 17:423 min
Par Quentin Weckhuysen

Il se sera offert 4 balles de match contre Rafael Nadal. Hélas, David Goffin est éliminé en huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid par le n°4 mondial après avoir accroché le 2e set et poussé l’Espagnol au tie-break dans la 3e manche. David Goffin s’est incliné en trois sets (6-3, 5-7, 7-6) sur les terres de son adversaire.

Il aura montré des choses très encourageantes. David Goffin a prouvé qu’il retrouvait des bonnes sensations en 2022. La preuve : il aura poussé Rafael Nadal dans ses retranchements.

En début de partie, le Belge résistait sur les premiers jeux, tenant tête au Majorquain. David Goffin s’offrait même une balle de break à 2-2, qu’il convertissait directement pour mener dans cette rencontre (2-3). Mais derrière, Nadal débreakait (3-3) et ne laissait plus rien au Liégeois dans la première manche (6-3).

La remontada de Goffin

Sur sa surface de prédilection, l’Espagnol continuait sur la lancée. Il breakait encore sur le deuxième service de Goffin (2-1). Mais le Belge ne s’avouait pas vaincu. Au caractère, il reprenait du poil de la bête à la fin de la 2e manche. David Goffin faisait durer le suspense, en écartant une première balle de match de son adversaire à 5-3, le début d’une remontada. Goffin réduisait le score à 5-4. Et il sauvait une seconde balle de match, avant d’égaliser à 5-5.

Avec une confiance retrouvée, le Liégeois passait même devant pour la première fois dans cette deuxième manche (6-5). Goffin s’offrait même une balle de set (5-6, 30-40), sauvée par un Rafael Nadal qui serrait le poing rageur, signe des turbulences qu’il traversait.

Pas décontenancé et bien plus agressif, le Liégeois confirmait de manière autoritaire son regain de confiance en convertissant sa deuxième balle de break. Goffin s’offrait donc ce deuxième set (5-7). Pour la deuxième fois de sa carrière, le Belge remportait un set contre Nadal sur terre battue, après l’avoir bousculé en 2019 au 3e tour de Roland Garros.

Loading...

Un tie-break insoutenable

David Goffin entamait la troisième manche en gagnant un 5e jeu consécutif (1-0). Les deux joueurs livraient alors une bataille sans relâche et empochaient systématiquement leur jeu de service. Une égalité incessante avec deux comportements différents, à l’image des deux joueurs, Nadal étant très démonstratifs et Goffin d’un calme olympien.

Le mano a mano régalait les spectateurs présents dans la capitale madrilène. Aucun des deux ne parvenait à breaker l’autre dans cette 3e manche. Une égalité permanente (6-6) qui envoyait les deux hommes au tie-break. Dans cet ultime moment de la partie, David Goffin a quelque peu tremblé en commettant quelques erreurs. Mené 4-1, le Belge rééditait l’exploit et revenait à 4-4. Un superbe coup droit croisé puis un smash permettaient à Goffin d’obtenir deux balles de match (6-4) ! 1h30 après sa dernière balle de match, l’Espagnol sauvait cette fois les deux opportunités du Belge. Au culot, Nadal sauvait encore une balle de match de Goffin avec une amortie. Avant de s’offrir, à son tour, une 3e occasion de tuer la rencontre. Raté. Goffin avait alors une 4e possibilité, sauvée à nouveau par une amortie de l’Espagnole. Le Majorquain, lui, ne galvaudait pas sa 4e balle de match. Le coup droit de David Goiffin terminait juste à côté des limites du terrain. Erreur qui offrait la victoire à Rafael Nadal au tie-break (11-9), qui aura tremblé dans cette partie de plus de trois heures.

Cette défaite vient confirmer la suprématie de Rafael Nadal sur terre battue. Le n°4 mondial a remporté ses 5 rencontres face à David Goffin sur l’ocre. Le Belge n’a battu le Majorquain qu’à deux reprises dans sa carrière. Nadal mène donc désormais 5-2 dans les confrontations contre David Goffin.

En quart de finale du Masters 1000 de Madrid, Rafael Nadal affrontera le vainqueur du duel entre Cameron Norrie (ATP 11) et Carlos Alcaraz (ATP 9).

Le maître de la terre battue n’a pas tremblé pour son 2e match de la saison sur sa surface de prédilection.
Le maître de la terre battue n’a pas tremblé pour son 2e match de la saison sur sa surface de prédilection. AFP

Articles recommandés pour vous