Regions Liège

Tram, corridors vélo, bus à haut niveau de service: la mobilité à Liège se concrétisera surtout à partir de 2024

Tram, corridors vélo, bus à haut niveau de service: la mobilité à Liège se concrétisera surtout à partir de 2024
31 janv. 2022 à 11:39Temps de lecture1 min
Par Anne Poncelet

La mobilité à Liège, le chantier du tram et ses retards, les bouchons, voilà des thèmes qui crispent les habitants. Afin de faire le point et de donner une vision d’ensemble, le ministre wallon Philippe Henry (Écolo) s’est invité vendredi à la commission mobilité de la Ville.

Le tram

Lors de cette commission, ce sont surtout des confirmations qui ont été données. Oui, le tram est en retard : un an et demi par rapport au calendrier prévu. Et oui, le constructeur se fait taper sur les doigts. La Région et le constructeur Tram Ardent négocient en ce moment les indemnités de ce retard. Une partie de ce retard est due au covid, et donc immunisé des calculs.

L’échéance, elle, reste celle annoncée il y a quelques semaines: la fin des travaux est prévue pour l’été 2023. Place ensuite à la phase de test. Enfin, la mise en service est annoncée au printemps 2024. Pour la prolongation du tram vers Seraing et Herstal, l’échéance est prévue pour août 2026, avec un budget: 105 millions d’euros.

La mobilité douce et le réseau de bus

Les budgets pour les corridors vélos (15 millions) ont été confirmés, tout comme la réorganisation des bus, une fois le tram mis en service. Et surtout les fameux Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Des bus qui roulent sur des bandes dédiées, de grande capacité, avec accès par toutes les portes et une validation en station, sur de grands axes comme Ans-Chênée, ou depuis le centre de Liège vers Fléron ou le Sart Tilman. Les mises en service sont pour 2024 et 2025.

Les parkings relais

A propos de la circulation automobile enfin, la Wallonie va consacrer 26 millions d’euros à l’aménagement de parkings relais, en périphérie des grandes villes. Leur objectif: diminuer l’utilisation de la voiture de 60% en ville d’ici 2030. En région liégeoise, le parking relais de Sclessin et celui de Bressoux entreront en service en même temps que le tram.

Au total, la Wallonie investira à Liège près de 210 millions (en dehors du budget pour le tracé principal du tram). D’ici 2024, c’est certain, les chantiers resteront nombreux.

Sur le même sujet

Corridors cyclables le long de la N275 et de l'E411 pour relier la Wallonie à Bruxelles

Actualités locales

Tram à Liège : 25 avril 2024 selon le TEC mais le bourgmestre n’est pas rassuré sur les travaux

Regions Liège

Articles recommandés pour vous