Politique

Transition écologique : le "Plan fédéral de développement durable" manque d’ambition pour le Bureau du Plan

Image d’illustration

© Getty

Le "Plan fédéral de Développement durable", adopté par le gouvernement pour la période 2021-2025, ne marque pas la rupture de tendance nécessaire pour atteindre les objectifs de développement durable (SDG) des Nations unies à l’horizon 2030, conclut mardi un nouveau rapport du Bureau fédéral du Plan. D’importantes disparités subsistent en outre selon les sexes alors que ces objectifs doivent être atteints par toutes et tous.

Selon le Bureau fédéral du Plan, ce paquet de dispositions adopté après 13 ans d’attente manque d’ambition et contient trop peu de mesures contraignantes. Il juge également qu’elles "n’ont pas assez souvent un impact direct sur la réalisation des objectifs". Par exemple, seules 17% des mesures ont recours à des instruments économiques ou de régulation.

 

Moins que les autres pays de l’Union

Ce rapport compare aussi pour la première fois la position de la Belgique à celle des pays de l’Union européenne, à l’aide de soixante indicateurs. Dans 22 cas, la Belgique fait partie des pays les plus performants, comme pour la surface marine en zone protégée ou les problèmes de santé de longue durée. Elle se situe dans la moyenne pour 23 indicateurs tels que la maîtrise insuffisante de la lecture ou l’exposition aux particules fines. Dans 15 cas, la Belgique fait partie des pays les moins performants, par exemple en matière d’émissions de gaz à effets de serre ou de taux d’emploi.

[…] Plusieurs domaines pour lesquels les gouvernements à tous les niveaux doivent envisager des politiques spécifiques

Arc-en-ciel à Courtrai (illustration)
Arc-en-ciel à Courtrai (illustration) © Getty

Egalité hommes – femmes

Par ailleurs, le Bureau du Plan pointe les importantes disparités qui subsistent entre les hommes et les femmes en matière de santé, d’accès au travail, de logement… "Chez les femmes, la qualité du logement et l’intégration sur le marché du travail sont à améliorer et chez les hommes, le tabagisme et l’intégration dans l’enseignement", note le rapport. Si certains indicateurs comme l’amélioration de l’espérance de vie et la diminution des suicides tendent dans la bonne direction, ils restent par contre défavorables aux hommes.

"Il y a plusieurs domaines pour lesquels les gouvernements à tous les niveaux doivent envisager des politiques spécifiques afin que tant les femmes que les hommes atteignent les objectifs de développement durable", estime Patricia Delbaere, experte en développement durable au Bureau fédéral du Plan.

Le rapport recommande, notamment, la mise en place de "politiques ambitieuses" en augmentant le recours aux instruments économiques et de régulation ainsi que le développement de modélisations "adaptées aux enjeux du futur" afin de mieux mesurer les impacts des politiques.

Sur le même sujet : Extrait JT (25/06/2022)

Construction écologique / Un choix varié de matériaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous