RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Trente mois de prison avec sursis pour une mère qui a versé de l’argent à ses fils en Syrie

03 févr. 2022 à 15:27Temps de lecture1 min
Par Belga

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, jeudi après-midi, Ghita B. à une peine de 30 mois de prison avec sursis pour participation aux activités d’un groupe terroriste. Cette maman avait envoyé des sommes de plusieurs milliers d’euros à ses deux fils, Zacharia et Ismaïl Iddoub, qui avaient rejoint des combattants djihadistes en Syrie.

La prévenue avait fait parvenir d’importantes sommes d’argent à ses enfants, entre 2013 et 2018, alors qu’ils se trouvaient en Syrie. Ces deux adolescents avaient quitté Bruxelles, l’aîné, Zacharia, en janvier 2013, le cadet, Ismaïl, en avril 2013. Ils avaient intégré en Syrie la katiba (soit une unité de combattants) d’Abdelhamid Abaaoud, considéré comme le chef opérationnel des attentats à Paris en novembre 2015. Zacharia Iddoub était notamment apparu sur une vidéo de propagande tristement célèbre, datant d’avril 2014, où on le voit avec Abdelhamid Abaaoud dans un pick-up qui traîne des cadavres dans un champ.

Le tribunal a estimé que Ghita B. savait que ses fils faisaient partie d’un groupe terroriste et qu’elle a donc participé aux activités de ce groupe en finançant la vie de ses deux garçons. Il a prononcé à son encontre une peine de 30 mois de prison et une amende de 16.000 euros, avec sursis total.

Le tribunal a par contre acquitté deux autres prévenus, des jeunes Molenbeekois que Ghita B. avait sollicité pour effectuer d’autres envois d’argent à ses fils.

 

Articles recommandés pour vous