Cyclisme

Trentin et van Aert chambrent Bettiol qui a célébré une deuxième place en pensant avoir gagné

Loading...
14 juin 2022 à 09:02Temps de lecture1 min
Par Jérôme Jordens

Alberto Bettiol a connu un sacré ascenseur émotionnel sur le Tour de Suisse ce lundi. L’Italien a réglé le sprint du peloton en devançant Michael Matthews. Le coureur d’EF Education a alors levé les bras. Problème, le Norvégien Andreas Leknessund avait franchi la ligne 40 secondes auparavant et Bettiol ne s’est donc pas imposé. Chose que l’Italien a réalisée quelques instants plus tard.

Il n’en a pas fallu plus pour que Matteo Trentin, 5e de l’étape, vienne chambrer son compatriote dans une ambiance bonne enfant. Le coureur de chez UAE a levé le bras de Bettiol en le secouant pour se moquer de l’erreur de l’Italien.

Wout van Aert a, lui, réagi sur Twitter. Le Belge avait levé les bras trop tôt sur la troisième étape du Critérium du Dauphiné et avait été sauté sur la ligne par David Gaudu. Le coureur de la Jumbo-Visma est "heureux de passer le flambeau à Alberto".

Une mésaventure qui rappelle également celle d’Annemiek van Vleuten aux JO de Tokyo. La Néerlandaise pensait également s’être imposée et avait levé les bras alors qu’elle avait franchi la ligne avec plus d’une minute de retard sur la surprenante Autrichienne Anna Kiesenhofer.

Loading...

Articles recommandés pour vous