Moteurs

TrialGP : l’extraterrestre Toni Bou ce dimanche à Comblain-au-Pont au championnat du monde de Trial moto

Toni Bou 30 fois champion du monde de Trial

© RTBF – Gérald Wery

20 août 2022 à 13:57Temps de lecture1 min
Par Gérald Wery

C’est le sport moto le plus lent et le plus acrobatique. Le championnat du monde de Trial fait étape ce dimanche en Province de Liège à Comblain-au-Pont. En attraction l’espagnol Toni Bou, 30 fois champion du monde. Un extraterrestre de l’équilibre sur une moto !

TrialGP: Toni Bou en action à Comblain-au-Pont

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Toni Bou a remporté les quatre dernières éditions du TrialGP à Comblain. Son adresse sur une moto est unique. A 35 ans, il domine toujours la discipline et occupe actuellement la tête du championnat du monde 2022 après trois épreuves devant une volée de jeunes pilotes qui rêvent de le détrôner. 3 ans après son dernier passage en Belgique, Toni Bou est de retour sur une épreuve parmi les plus compliquées du championnat (adhérence et dénivelé inhabituels) et qu’il affectionne particulièrement comme il nous l’explique dans la vidéo ci-dessous.

TrialGP: Toni Bou message

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Comblain, le petit Monaco du TrialGP !

Le Mur du Mont Saint-Martin en arrière-plan en plein cœur de Comblain-au-Pont, une attraction unique !
Le Mur du Mont Saint-Martin en arrière-plan en plein cœur de Comblain-au-Pont, une attraction unique ! RTBF – Gérald Wery

Dans le milieu du Trial mondial, on surnomme Comblain le petit Monaco du Trial en raison de son organisation au cœur du village historique. L’atmosphère y est unique avec notamment le fameux Mur du Mont Saint-Martin que les pilotes vont devoir franchir à plusieurs reprises en essayant de ne pas poser de pieds au sol.

Toutes les sections de franchissement se situent dans un rayon de 4 kilomètres. Autant dire que le spectacle est accessible à tous, familles, enfants, personnes à mobilité réduite, … Depuis 2014, le public (déjà très nombreux ce samedi aux essais) revient pour ressentir cette émotion particulière d’accompagner mentalement chaque pilote dans ses exercices de franchissement. C’est clairement l’un des plus beaux événements sportifs de l’année en Belgique. Il combine les saveurs du passé (authenticité et proximité avec les pilotes) et du présent (évolution acrobatique du sport). Le ticket d’entrée reste démocratique (30€) et deux pilotes belges tenteront de s’illustrer dans la catégorie Trial 2 : Emile Mattheeuws et Maxime Mathy.

Emile Mattheeuws le Brugeois champion de Belgique de Trial
Maxime Mathy le deuxième belge engagé en Trial 2 à Coomblain-au-Pont

Articles recommandés pour vous