RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Tribunal Correctionnel de Mons : auteur d’un coup de feu, un cordonnier de Quaregnon écope de 30 mois avec sursis

Les faits s’étaient déroulés à Quaregnon à proximité de la cordonnerie

Une peine de 30 mois de prison, assortie d’un sursis probatoire de trois ans, a été prononcée, lundi, par la sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Mons, contre un cordonnier de Quaregnon qui était poursuivi pour une tentative de meurtre, menaces avec ordre ou sous conditions d’un attentat contre une personne, port d’arme sans autorisation et détention de munitions.

Me Frank Discepoli, pour la défense, avait plaidé une requalification de la tentative de meurtre en coups et blessures involontaires. Pour le pénaliste, il s’agissait d’un coup de feu accidentel, ayant provoqué des blessures au sens de l’article 399 du Code pénal. Le tribunal a retenu cette requalification mais a estimé que les coups étaient volontaires. 

Le 28 juin 2020, vers 20h00, une dispute a éclaté entre un automobiliste et un piéton qui voulait traverser la rue du village. Ce dernier s’est réfugié chez le cordonnier, lequel est sorti de sa boutique en tenant une arme. Un coup de feu est parti lors d’une bagarre et le jeune homme a été blessé à la jambe. Ce dernier a bénéficié de la suspension simple de la condamnation pour une durée de deux ans pour les coups préalables au coup de feu. Le tribunal a retenu l’excuse de provocation.
 

Articles recommandés pour vous