RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Tribunal correctionnel de Mons : un jeune violeur écope de 12 ans de prison

Illustration
23 mai 2022 à 09:05 - mise à jour 23 mai 2022 à 09:381 min
Par Cédric Ketelair

Moustapha est un jeune habitant de Frameries, dans le Hainaut, dont le terrain de chasse est un site internet, quartier rouge, sur lequel des hommes et des femmes proposent des prestations sexuelles tarifées. Parmi elles, des femmes avec de réelles difficultés financières pour terminer les fins de mois. 

Ces prostituées reprochent à Moustapha de s’être montré violent avec elles. Le condamné refusait par ailleurs de payer les prestations.  

Des témoignages similaires avaient déjà été évoqués devant le tribunal en 2018, par quatre prostituées de luxe, invitées chez le prévenu qui habitait alors à Colfontaine. Le tribunal avait prononcé une peine de 12 ans, mais la cour d’appel avait acquitté Moustapha au bénéfice du doute. 

Le jeune homme avait été condamné à Nivelles, le 11 mars 2019, à 20 mois avec sursis pour extorsion auprès d’une victime, dont il menaçait de révéler l’activité parallèle. Pour les faits antérieurs à cette condamnation, le tribunal ajoute une peine de quatre ans. Pour les faits postérieurs, le juge a prononcé une peine de huit ans et une mise à disposition du tribunal d’application des peines pour une même durée. 

Le jeune homme n’a manifesté aucune émotion lors du prononcé de sa condamnation. Le juge l’a par ailleurs acquitté pour une dizaine de faits. 

Notons que trois policiers encadrait le détenu, lequel avait déjà réussi à prendre la fuite dans les rues de Mons lors d’une précédente comparution en justice.

Articles recommandés pour vous