RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde Moyen-Orient

Trois Palestiniens tués en 24 heures dans des incidents en Cisjordanie

02 juin 2022 à 08:14Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Trois Palestiniens ont été tués ces dernières 24 heures dans des incidents en Cisjordanie occupée, où l'armée israélienne poursuit ses opérations quasi quotidiennes après une série d'attaques en Israël.

Deux d'entre eux ont été tués entre mercredi soir et jeudi matin lors d'opérations de l'armée israélienne en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu.

Et mercredi matin, une Palestinienne qui, selon l'armée israélienne, s'approchait avec un couteau d'un soldat près du camp de réfugiés palestiniens d'Al Aroub près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a été abattue.

Une série d'attaques ces dernières semaines

Au cours des dernières semaines, après une série d'attaques en Israël, dont certaines ont été perpétrées par des Palestiniens, l'armée israélienne a multiplié les opérations dans ce territoire.

Jeudi matin, un Palestinien de 29 ans a été tué par les forces de sécurité israéliennes dans un camp de réfugiés près de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé dans un communiqué.

Selon l'armée israélienne, des soldats qui opéraient dans le camp pour arrêter un Palestinien "suspecté d'activités terroristes" ont été la cible de jets d'"engins explosifs et de blocs de pierres". Ils ont répliqué en tirant à balles réelles.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'armée israélienne a détruit à Yabad, un village voisin de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, la maison de l'auteur de l'attentat qui avait fait cinq morts dans la ville de Bnei Brak, en Israël le 29 mars.

Au cours de cette opération, de "violentes émeutes ont éclaté" et les soldats, visés par des cocktails Molotov et des tirs, ont répondu et tiré à balles réelles, selon l'armée.

Six Palestiniens ont été blessés au cours des affrontements et un d'entre eux a succombé à ses blessures à l'hôpital, a indiqué le ministère de la Santé palestinien.

L'armée israélienne a par ailleurs indiqué avoir arrêté le "père du terroriste" lors de l'opération.

Interventions de l'armée 

Elle a ajouté avoir mené des opérations dans plusieurs autres zones de Cisjordanie dans la nuit de mercredi à jeudi, notamment dans plusieurs zones de tension comme Huwara, près de Naplouse et Qalqiliya.

Dix-neuf personnes, en majorité des civils ont été tués dans des attaques en Israël et en Cisjordanie perpétrées par des Palestiniens et des Arabes israéliens depuis la fin mars.

Les forces de sécurité israéliennes ont réagi par des opérations en Israël et en Cisjordanie.

Trente-huit Palestiniens et trois assaillants Arabes israéliens ont été tués en Israël et en Cisjordanie, en partie des membres de groupes armés, mais aussi des civils, dont une journaliste couvrant une opération à Jénine.

Un policier israélien a également été tué dans une opération en Cisjordanie.

Sur le même sujet

Un Palestinien tué dans un raid de l’armée israélienne en Cisjordanie occupée

Monde Moyen-Orient

Jordanie : plusieurs responsables limogés après la fuite mortelle de gaz dans un port

Monde

Articles recommandés pour vous