RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Troisième dose quasi obligatoire pour garder son CST : "Il ne sera pas suspendu pour les 16-18 ans" après le 1er mars

24 janv. 2022 à 10:48 - mise à jour 24 janv. 2022 à 11:01Temps de lecture1 min
Par X.L.

C’est une question que vous avez été nombreux à nous adresser via notre bandeau jaune "alertez-nous": avec les changements pour la validité de la deuxième dose pour garder son Covid Safe Ticket en Belgique, qu’en sera-t-il pour les adolescents ?

A partir du 1er mars, la validité du CST sera en effet limitée à cinq mois après la deuxième dose, ou rétablissementCela signifie qu’à partir du 1er mars, pour la plupart des Belges qui ont reçu leur 2e dose durant l’automne, il faudra désormais une dose de rappel pour que le CST continue à être valide. Or, le CST est exigé à partir de 16 ans pour accéder au cinéma, au restaurant, au café… mais les doses boosters, elles, ne sont accessibles qu’à partir de 18 ans !

La porte-parole du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke rassure cependant : "Le CST ne sera bien sûr pas retiré aux ados !", étant donné que la Belgique suit les recommandations de l’EMA, l’Agence Européenne des Médicaments, qui n’a pas encore approuvé cette dose de rappel pour les moins de 18 ans.

Et pour la France ?

D’autres s’inquiètent aussi pour leurs adolescents qui doivent se rendre en France après le 15 février, pour les vacances de carnaval, par exemple. Depuis ce 24 janvier, le pass vaccinal est en effet obligatoire pour les personnes de 16 ans et plus dans les lieux accueillant du public. 

Et à partir du 15 février, la validité de la seconde dose y sera réduite à 4 mois... mais uniquement pour les personnes ayant au moins 18 ans. Les jeunes Français de 12 à 17 ans déjà vaccinés deux fois pourront recevoir leur troisième injection à partir de ce lundi 24 janvier, mais cette nouvelle injection n’est pas obligatoire pour la validité du pass vaccinal.

Pas de souci pour les belges de 16 à 18 ans donc. 

Sur le même sujet

Coronavirus : l'Agence européenne des médicaments autorise le booster Pfizer pour les plus de 12 ans et Moderna pour les 6-11 ans

Belgique

Pass vaccinal en France : "Il faudra effectuer sa dose de rappel 4 mois, et non plus 7 mois, après sa 2e dose"

Monde Europe

Articles recommandés pour vous